14 juin 2019

Plus vaste que l’océan

Alors là, c'est vraiment très beau ! Zundel écrit : "Plus vaste que l’océan, plus libre que le désert et plus intime que le cloître le plus reclus, où l’esprit entre dans sa grandeur, par ce recueillement au centre qui le rend présent à tous les points de la circonférence" jlr       ”Et ainsi toujours, dès que vous êtes attentif, les limites du monde où vous paraissiez enfermé s’évanouissent en l’espace infini où s’élance votre esprit. C’est là que se font toutes les rencontres et que résonnent toutes les... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:51 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mai 2019

Un espace ouvert

  C'est très juste. La conscience est un espace ouvert, sans centre ni périphérie, accueillant tout ce qui se présente : formes, couleurs, sons, sensations, émotions, pensées... Douglas Harding disait que notre vraie nature est un espace d'accueil. Et on peut le découvrir très simplement en voyant qu'au-dessus de nos épaules, il y a une vacuité transparente et sans forme, remplie du monde. Là est notre nature essentielle. Plénitude et vacuité.   jlr .
Posté par josleroy à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 février 2019

Et laisse l'esprit grand ouvert

    Rigdzin Shri Singha a dit: "L'esprit des êtres est toujours limité; Celui des Bouddhas est omniprésent. Laisser l'esprit aussi ouvert et vaste que l'espace: telle est l'injonction essentielle Qui permet d'approfondir la pratique."     Parfois, analyse ton esprit ; Assure-toi qu'il n'est pas chose tangible, qu'il est dépourvu de centre et de périphérie. Laisse ensuite cette découverte Prendre toute son ampleur.   Parfois, mêle ton esprit au ciel immaculé; Elève-le, étends-le, Et laisse... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 13:31 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 novembre 2018

La porte ouverte

  Il est essentiel d'avoir au moins une fois pénétré dans la vacuité de l'observateur, d'avoir au moins une fois VU notre vraie nature, au-delà du corps, des émotions et des pensées. Sans cette prise de conscience, sans ce franchissement de porte,  le chemin spirituel se déroule sur le plan horizontal de l'individualité, des choses, du temps, et de la causalité. Le premier pas est donc une percée soudaine vers ce qui se situe au-delà de l'individu, vers la BASE de ce que nous sommes et de toutes choses. Cette BASE est... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 avril 2018

L'attention est amour

Je me demandais l'autre jour ce qu'était véritablement que l'amour ; et une réponse est venue spontanément : l'amour véritable est attention. Aimer quelqu'un ou quelque chose  c'est lui prêter attention, complètement, absolument. Alors dans l'espace de l'attention, ce qui est là est vraiment vu, accueilli. Mais cette attention exige que je disparaisse en tant que spectateur attentif, que je sois vide, ouvert. Seule cette ouverture totale - sans "je" - est capable d'amour car seule elle est capable de cet accueil absolu de... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 avril 2018

L'univers entier est ton esprit

Tout est dans la conscience ; tout apparait dans notre propre Esprit ; rien ne se trouve à l'extérieur. Nous ne pouvons expérimenter que des phénomènes au sein de notre conscience et l'univers repose en nous. C'est un enseignement clef du bouddhisme zen. On le voit dans le dialogue suivant :   Un moine demanda à Chang Sha (maître zen du IX eme siècle) : "Quelle sorte de chose est mon esprit?" Chang Sha : "L'univers entier est ton esprit." Le moine : "Si c'était le cas, je n'aurais pas d'endroit où me mettre." Chang Sha :... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 09:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 avril 2018

Devenir le ciel

Voici deux poèmes de Steve Taylor qui nous parlent de l'espace. jlr       DEVENIR LE CIEL   "Cette cage dans laquelle vous êtes enfermé depuis plus longtemps que vous ne pouvez vous en souvenir peut sembler tellement solide et rassurante que vous ne rêvez même plus de vous en échapper, comme un oiseau qui était habitué à battre des ailes, mais qui maintenant les laisse simplement pendre de chaque côté de son corps. Mais les barreaux de votre cage ne sont pas solides. Ils ne sont qu’une illusion... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 17:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
11 janvier 2018

L'espace dans le dzogchen

L'espace du ciel, l'espace physique est un symbole de l'immensité de notre vraie nature.Dans beaucoup de traditions spirituellles - et en particulier dans le bouddhisme - l'espace et le ciel sont fréquemment utilisés comme analogies pour symboliser  ce qui se trouve au-delà des concepts et de la perception sensible : l'essence de l'esprit. Dans le dzogchen tout particulièrement, la référence à l'espace est omniprésente. Par exemple :  «L'Éveil a l'espace pour nature, Et dans l'espace, il n'y a ni effort ni accomplissement... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:27 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 décembre 2017

Une analogie de l'éveil

  Une des analogies qui a ma préférence pour évoquer l'éveil provient de la philosophie indienne, et en particulier de l’advaita vedanta, bien qu’elle se rencontre aussi dans le bouddhisme : il s’agit de l’image du bol et de l’espace. Le bol représente ici notre corps et toutes les limitations auxquelles nous nous identifions (formes, sensations, émotions, pensées…etc) ; et l’espace représente le ciel de la conscience pure. Considérons un bol, ou un pot, ou n’importe quelle vaisselle creuse. L’espace à l’intérieur... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:43 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 novembre 2017

Espace et sensations

Une lectrice du blog me demande : "Bonjour José, quand j'utilise le sens de la vue pour l'exercice du doigt, effectivement il y a espace à la place du visage. Mais le visage reste néanmoins présent par les autres sens, le soleil qui chauffe la peau, le vent qui le caresse, les doigts qui suivent ses courbes, le son de l'air passant dans les narines, les odeurs passant par les narines, non ? Du coup le visage est bien présent à chaque instant quand je tourne la flèche vers ma tête, non ? Je ne me perçois pas sans visage sauf avec... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,