03 décembre 2017

Une analogie de l'éveil

  Une des analogies qui a ma préférence pour évoquer l'éveil provient de la philosophie indienne, et en particulier de l’advaita vedanta, bien qu’elle se rencontre aussi dans le bouddhisme : il s’agit de l’image du bol et de l’espace. Le bol représente ici notre corps et toutes les limitations auxquelles nous nous identifions (formes, sensations, émotions, pensées…etc) ; et l’espace représente le ciel de la conscience pure. Considérons un bol, ou un pot, ou n’importe quelle vaisselle creuse. L’espace à l’intérieur... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:43 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 novembre 2017

Espace et sensations

Une lectrice du blog me demande : "Bonjour José, quand j'utilise le sens de la vue pour l'exercice du doigt, effectivement il y a espace à la place du visage. Mais le visage reste néanmoins présent par les autres sens, le soleil qui chauffe la peau, le vent qui le caresse, les doigts qui suivent ses courbes, le son de l'air passant dans les narines, les odeurs passant par les narines, non ? Du coup le visage est bien présent à chaque instant quand je tourne la flèche vers ma tête, non ? Je ne me perçois pas sans visage sauf avec... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 novembre 2017

Nous sommes Espace Infini

  «Nous ne sommes pas ce petit moi limité auquel la plupart du temps nous nous identifions. Nous sommes Espace Infini.Il nous faut retourner notre regard vers nous-même et voir à partir de quoi nous regardons.Il s'agit de remonter à ce point où nous disparaissons en tant qu'ego (apparence) pour renaître à notre véritable Moi, ou véritable nature, notre visage originel. Ce vrai visage, cette clarté, c'est le visage de l'UN. Celui que nous sommes vraiment vraiment vraiment. Ce visage est absolument immaculé, immortel. Il... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 09:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
12 octobre 2017

Demeure grand ouvert comme le ciel

Cinq voies pour entretenir l'essence   "Elève ton expérience et demeure grand ouvert comme le ciel. Etend ton attention et demeure aussi vaste que la terre. Stabilise ton attention et demeure inébranlable comme une montagne. Avive ta conscience et demeure brillant comme une flamme. Clarifie ta conscience dénuée de pensées et demeure clair comme un cristal". DAKPO TASHI NAMGYAL Clarifying the Natural State Five Ways of Sustaining the Essence Elevate your experience and remain wide open like the sky. Expand your... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 octobre 2017

La nature de l'esprit est pareille au ciel

 Publié il y a un an, mais certains textes peuvent être relus encore et encore tant ils sont vivants et inspirants jlr   "La nature de l'esprit est pareille au ciel. Merveille !   L'esprit n'a ni couleur ni forme. Cherche-le : il n'est nulle part. Vacuité! Laisse l'esprit tel quel : Lumineuse clarté !   Immaculé, vide, tel l'infini, Que l'esprit demeure en cet état même ; Laisse-le être : pur, luminescent, éveillé, A jamais étincelant, transparent. Laisse l'esprit au repos, ouvert, sans... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 septembre 2017

A ce moment, tout devient comme le ciel.

    "Le maitre interpelle l'étudiant et dit : "Oh! Noble fils, y a-t-il un observateur ou une chose qui soit observée? Où cette chose va-t-elle? Et où ne va-t-elle pas? " Vous ne pouvez trouver d'objet à observer ou d'observateur. A ce moment, tout devient comme le ciel. Ne changez rien, ne faites rien. Cette nature est inexprimable. A cet instant, il n'y a plus de noms ou de concepts de clarté, de vacuité ou d'unification. "Vous ne pouvez pas montrer cela par un exemple ; vous ne pouvez le vérifier ou... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 septembre 2017

Un sentiment d'immensité

Quand nous nous identifions à un corps, nous nous vivons comme une petite chose éphémère perdue dans l’immensité de l’espace ; alors comme le décrit Pascal « Le silence des espaces infinis nous effraie » ; mais si nous réalisons – avec l’éveil – la nature vaste et même incommensurable de notre Être, nous découvrons avec étonnement et émerveillement que c’est le monde dans son entier avec son ciel, ses galaxies, ses étoiles, son soleil, sa terre, ses mers, ses rivières, ses montagnes, ses arbres, ses animaux, ses... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juin 2017

Dans l’Espace où il n’y a rien à saisir

  Texte dzogchen attribué à Buddhagupta ou Buddhaguhya (Sangs rgyas sbas pa),  le sBas pa’i sgum chung , “Les petites graines cachées”,   "Hommage au Vainqueur, le glorieux Samantabhadra ! Comment la profonde absence de discursivité Peut-elle être perçue en tant qu’objet de l’esprit? Dans l’expérience de la profonde absence de conceptualisation, Il n’y a rien à part l’expérience elle-même. Les phénomènes sont juste tels quels Et ne s’imbriquent pas les uns dans les autres. Quelle que soit la profondeur des... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 mai 2017

La liberté

  S'éveiller à l'espace de la conscience procure une liberté infinie, vraiment absolue, inimaginable en fait. Car on découvre alors un ESPACE vide et transcendant dans lequel tout peut apparaitre et disparaitre. L'ESPACE de la conscience est au-delà des pensées, des émotions, des sensations qui auparavant nous enfermaient en elles. J'étais emprisonné dans mes pensées, coincé dans mes émotions, indentifié à mes sensations. Je me réduisais à mes opinions, à mes sentiments, à mon corps. J'étais petit, limité, embastillé. ... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 février 2017

S'espacifier

De retour des Cévennes, de la solitude et de la nature sauvage, je retrouve Paris et internet ! Il est vrai qu'on peut voir sa vraie nature partout, à Paris dans le métro, dans un supermarché... Mais il est vrai aussi que les paysages larges, vastes, beaux, comme ceux que je viens de voir sur le Mont Lozère, par exemple, ont le pouvoir de nous élargir avec eux, de nous espacifier. Quel bonheur d'accueillir dans l'Ouvert que je suis, cette farouche et immense beauté enneigée. Henri Michaux - sous prise de drogue - avait... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,