08 décembre 2019

La lumière

  Hopper, Rooms by the sea   Pour éclairer une pièce sombre, la meilleure façon est d'ouvrir les volets. Alors instantanément, la lumière entre dans la pièce et tout est clair. Peu importe que les volets aient été fermés pendant des années ou même des siècles, la lumière entre par l'ouverture et le jour est là. De même, peu importe le temps de notre ignorance et de notre sommeil. Peu importe que pendant des années (ou des vies) nous n'ayons pas été conscient de notre vraie nature. Si nous ouvrons l'oeil de la... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 décembre 2019

L'essence vide

Tsoknyi Rinpoché est le fils de Tulku Urgyen Rinpoche et le frère de Mingyur rinpoche. Dans ce texte il décrit bien la nature spacieuse de l'esprit, qui est éveillée, et qui accueille tout ce qui surgit. Et cet espace se trouve...juste ici. C'est l'espace dans lequel le monde apparait en cet instant. jlr       "L'essence vide signifie que c'est très, très ouvertEt très spacieux, comme un ciel totalement ouvert.L'espace n'a ni centre ni périphérie.Rien n'est écarté; c'est complètement sans entrave.L'essence... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 11:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 novembre 2019

Le yoga du ciel

    "Toutes les pensées, la masse des nuages mentaux s'étant dispersés dans l'espace absolu Pratique en étant relaxé dans le ciel extérieur et le ciel intérieur sans tâche le yoga du ciel sans effort, demeurant ou reposant dans l'état naturel" Nyoshul Khen Rinpoche     Le yoga du ciel ou yoga de l'espace est une merveilleuse façon de nommer la pratique de la vision à partir de la vacuité. Il n'y a rien à faire sinon à accueillir le monde dans l'espace vide de la vision et de la conscience. Même pas... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 14:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 septembre 2019

L'esprit ordinaire est la voie

Joshu   Joshu (Chao-chou, 778-897) demanda à Nansen (Nan-chuan, 748-835) : "Qu'est-ce que la voie?" Nansen répondit: "L'esprit ordinaire est la voie." Nansen demanda: "Dois-je la chercher?" Nansen répondit: "Plus tu la cherches, plus elle se détourne de toi." Joshu insista: "Comment puis-je connaître la voie sans la chercher?" Nansen répliqua: "La voie ne relève pas de la connaissance ou de l'ignorance. La connaissance est illusion, l'ignorance est confusion. Quand tu auras atteint la vraie voie au-delà du doute, tu... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 juillet 2019

le grand, l’inconcevable, l’infini

Un extrait du plus grand roman de la littérature mondiale, Guerre et paix, dans lequel le héros, André, fait l'expérience de la vacuité et de l'infini. Tolstoï fut par ailleurs un grand mystique, un amoureux du Christ. jlr     « Qu'est-ce qui se passe ? Je tombe ? Mes jambes se dérobent », se demanda-t-il et il tomba sur le dos. Il ouvrit les yeux, voulant savoir comment s'était terminée la lutte des Français et des artilleurs, si le rouquin avait été tué ou non, si les canons avaient été pris ou sauvés. Mais il ne... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 juin 2019

Plus vaste que l’océan

Alors là, c'est vraiment très beau ! Zundel écrit : "Plus vaste que l’océan, plus libre que le désert et plus intime que le cloître le plus reclus, où l’esprit entre dans sa grandeur, par ce recueillement au centre qui le rend présent à tous les points de la circonférence" jlr       ”Et ainsi toujours, dès que vous êtes attentif, les limites du monde où vous paraissiez enfermé s’évanouissent en l’espace infini où s’élance votre esprit. C’est là que se font toutes les rencontres et que résonnent toutes les... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:51 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mai 2019

Un espace ouvert

  C'est très juste. La conscience est un espace ouvert, sans centre ni périphérie, accueillant tout ce qui se présente : formes, couleurs, sons, sensations, émotions, pensées... Douglas Harding disait que notre vraie nature est un espace d'accueil. Et on peut le découvrir très simplement en voyant qu'au-dessus de nos épaules, il y a une vacuité transparente et sans forme, remplie du monde. Là est notre nature essentielle. Plénitude et vacuité.   jlr .
Posté par josleroy à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 février 2019

Et laisse l'esprit grand ouvert

    Rigdzin Shri Singha a dit: "L'esprit des êtres est toujours limité; Celui des Bouddhas est omniprésent. Laisser l'esprit aussi ouvert et vaste que l'espace: telle est l'injonction essentielle Qui permet d'approfondir la pratique."     Parfois, analyse ton esprit ; Assure-toi qu'il n'est pas chose tangible, qu'il est dépourvu de centre et de périphérie. Laisse ensuite cette découverte Prendre toute son ampleur.   Parfois, mêle ton esprit au ciel immaculé; Elève-le, étends-le, Et laisse... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 13:31 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 novembre 2018

La porte ouverte

  Il est essentiel d'avoir au moins une fois pénétré dans la vacuité de l'observateur, d'avoir au moins une fois VU notre vraie nature, au-delà du corps, des émotions et des pensées. Sans cette prise de conscience, sans ce franchissement de porte,  le chemin spirituel se déroule sur le plan horizontal de l'individualité, des choses, du temps, et de la causalité. Le premier pas est donc une percée soudaine vers ce qui se situe au-delà de l'individu, vers la BASE de ce que nous sommes et de toutes choses. Cette BASE est... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 avril 2018

L'attention est amour

Je me demandais l'autre jour ce qu'était véritablement que l'amour ; et une réponse est venue spontanément : l'amour véritable est attention. Aimer quelqu'un ou quelque chose  c'est lui prêter attention, complètement, absolument. Alors dans l'espace de l'attention, ce qui est là est vraiment vu, accueilli. Mais cette attention exige que je disparaisse en tant que spectateur attentif, que je sois vide, ouvert. Seule cette ouverture totale - sans "je" - est capable d'amour car seule elle est capable de cet accueil absolu de... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,