ciel

 

Rigdzin Shri Singha a dit:

"L'esprit des êtres est toujours limité;

Celui des Bouddhas est omniprésent.

Laisser l'esprit aussi ouvert et vaste que l'espace:

telle est l'injonction essentielle

Qui permet d'approfondir la pratique."

 

 

Parfois, analyse ton esprit ;

Assure-toi qu'il n'est pas chose tangible,

qu'il est dépourvu de centre et de périphérie.

Laisse ensuite cette découverte

Prendre toute son ampleur.

 

Parfois, mêle ton esprit au ciel immaculé;

Elève-le, étends-le,

Et laisse le grand ouvert,

tel un espace à la fois immense et omniprésent.

 

Ainsi éviteras-tu les pièges

Du relâchement, de la torpeur et de la somnolence;

Ton expérience de la vue s'en trouvera magnifiée.

 

Si, de nouveau, l'esprit se rétracte,

Comme un vieux parchemin qui s'enroule sur lui-même,

A maintes reprises, examine-le attentivement;

Telle est l'instruction essentielle.

 

Merveille ! Vivre en cette lucide sérénité,

Equanimité pareille au ciel."

 

Shabkar, (1781-1851)

maitre tibétain,

traduit par Matthieu Ricard.