19 janvier 2017

Douglas Harding maitre zen

      Question :  D'après le zen, le satori a un caractère explosif que je ne retrouvé pas dans la vision sans tête. Douglas Harding :   A tous moments, on observe deux aspects qui s'opposent dans un contraste frappant : le Tronc dénudé et ses fruits savoureux, le Vide immuable et Son contenu kaléidoscopique, la clarté de la Source et les remous des eaux avoisinantes. Il faut avoir reconnu ce contraste pour que puisse se dissiper enfin une confusion tenace. A quoi ressemble le satori ? En lui-même, D. T.... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:38 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 janvier 2017

Ajahn Chah : là où il n'y a rien

"Sans tenir compte du temps et de l'espace, toute la pratique du Dharma arrive à son achèvement là où il n'y a rien. C'est le lieu de l'abandon, de la vacuité, là où on dépose le fardeau. C'est la fin." Ajahn Chah     Voici ce lieu-sans-lieu, ce bout du monde où il n'y a rien, et où on dépose le fardeau, juste là au-dessous de nos épaules. C'est le bout du monde, la fin du samsara. Ici, juste ici, la pratique cesse puisque le chercheur disparait. Et dans ce rien éveillé, dans ce nirvana, le monde apparait. ... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 14:39 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,
26 septembre 2016

la chose la plus facile et la plus gratuite

Master Hsu Yun (1840-1959) «L'esprit est notre propre nature, il est conscience et il est Bouddha, il n'a ni forme ni localisation, et demeure introuvable. Il est immaculé et pur par nature, il pénètre partout dans le Dharmadhatu, il n'entre ni ne sort, ne va ni ne vient, il est  le soi fondamentalement évident par lui-même, le Bouddha Dharmakaya. "Voyez clairement que l'esprit est Bouddha et il n'y aura rien à rajouter. Cela est évident par soi-même et tous les discours sur la  pratique et la réalisation sont des paroles... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 14:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 septembre 2016

Le ciel brillant de l'automne

"Beaucoup de gens croient à tort que le bouddhisme zen et les autres religions sont mystiques. La pratique du zazen n'a pas pour but de gagner quelque chose de mystique. Zazen a pour but de développer, ou de permettre, un esprit clair..aussi clair que le ciel brillant de l'automne." Suzuki Roshi   "Many people mistakenly believe that Zen Buddhism and other religions are mystical. The practice of zazen is not for gain mystical something. Zazen is for developing-- or allowing-- a clear mind...as clear as the bright autumn... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 13:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 juillet 2016

qui est là pour voir ?

Je travaille actuellement à mon prochain livre qui sort en octobre. Voici une anecdote zen qui y figurera Un moine demanda à Wei-kuan (maitre zen de la dynastie Tang) : "Où est le Tao ?""Kuan : "Droit devant nous".Le moine : "Pourquoi est-ce que je le vois pas ?".Kuan :"Vous ne pouvez pas le voir à cause de votre égoïsme".Le moine : "Si je ne peux pas le voir à cause de mon égoïsme, Votre Révérence le voit-elle ?"Kuan : "Tant qu'il y a "moi et vous", cela complique la situation et il n'y a pas de vision du Tao".Le moine :... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 juillet 2016

Trouver la perle

C'est direct ; c'est simple. "Mieux vaut accéder sur le champ au non-esprit (...) C’est comme ce brave homme qui a perdu la perle de son front. Il la cherche ailleurs, dans toutes les directions, sans jamais la trouver. Qu’un sage la lui montre et immédiatement il voit par lui-même que sa perle est là, entre les sourcils, où elle a toujours été. Les adeptes (du zen) feraient mieux d’accéder directement au non-mental." Huang-po (Tch’an) Vous trouvez la perle en regardant dans la direction de ce doigt. jlr
Posté par josleroy à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juin 2016

l'éclair soudain

« Sans la réalisation du satori, nul ne peut pénétrer la vérité du Zen. Le Satori, c'est l'éclair soudain d'une nou­velle vérité dans notre conscience, que l'on n'avait même pas imaginée jusqu'alors. C'est une sorte de catastrophe mentale, de bouleversement qui se produit brutalement, après que l'on ait longuement empilé les uns sur les autres toute une série de concepts intellectuels et de pensée discursive. La pile a dépassé la limite de la stabilité et tout l'édifice s'est écroulé. Or voici qu'un ciel nouveau s'ouvre... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 juin 2016

L'esprit Rien et le Ne sait pas

Voici une lettre de Maître Zen Seung Sahn , maitre zen coréen, que j'aime beaucoup. Seung répond ici à Marge qui s'inquiète de sa santé. Comment atteindre l'esprit rien, qui est au-delà de la vie et de la mort? "La méditation juste Berkeley, Californie, le 9 Juillet 1977 Cher Soen Sa Nim,Diana vient d’appeler et m’a mis au courant de vos problèmes de coeur et de diabète ; Je suis si désolée que vous ne vous sentiez pas bien. Je me souviens quel choc se fût quand nous avons découvert que notre fils avait du diabète et qu’il devait... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mai 2016

Quel est ton vrai visage ? Soki Morinaga

Eno (Houei-Neng en chinois) fut le 6eme patriarche du zen, peut-être le plus grand. il vécut au 7 ème siècle après Jésus-Christ. C'est à lui qu'on doit ce koan célèbre : Quel est ton visage originel ? Le maitre zen contemporain Roshi Soki Morinaga (1925–1995), un des plus grands maitres japonais du XXème siècle, nous parle ici de ce koan et de sa transmission au moine Emyo quelque part en Chine il y a 1300 ans .     « Sans penser bien ou mal, peux-tu me dire quel est ton vrai visage ? ». Cette question, bien que... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 mai 2016

cet esprit pur, ouvert et paisible

Maitre Chinul (1158–1210), maitre zen coréen   " Elle est dépourvue de forme ; il n'y a aucun moyen de l'exprimer par les mots. Ceci est la vue des bouddhas et des maîtres du Chan; ne doutez plus. Puisque cela n'a pas forme, aurait-ce une taille? Puisque cela n'a pas taille, aurait-ce des limites? Puisque cela n'a pas limites, aurait-ce intérieur et extérieur? N'ayant ni intérieur, ni extérieur, cela n'a ni lointain, ni proche. Si ce n'est ni lointain, ni proche, cela ne va, ni ne vient. Puisque cela ne va, ni ne vient, il... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,