20 juin 2017

Dans l’Espace où il n’y a rien à saisir

  Texte dzogchen attribué à Buddhagupta ou Buddhaguhya (Sangs rgyas sbas pa),  le sBas pa’i sgum chung , “Les petites graines cachées”,   "Hommage au Vainqueur, le glorieux Samantabhadra ! Comment la profonde absence de discursivité Peut-elle être perçue en tant qu’objet de l’esprit? Dans l’expérience de la profonde absence de conceptualisation, Il n’y a rien à part l’expérience elle-même. Les phénomènes sont juste tels quels Et ne s’imbriquent pas les uns dans les autres. Quelle que soit la profondeur des... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 mai 2017

Le bouddhisme tibétain

Nouveau livre chez Almora à paraitre en mai. Le bouddhisme tibétain : origines, histoire, philosophies et écoles de Serge Zaludkowski   Tout ce que vous avez voulu connaitre sur le bouddhisme tibétain sans savoir à qui le demander : enfin !   Extrait Atiyoga / Dzogchen (la grande perfection)   Dans le dzogchen, aucune importance n’est donnée aux opinions et convictions philosophiques. La façon de voir dans le dzogchen n’est pas basée sur un savoir intellectuel, mais sur la conscience de sa véritable... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 avril 2017

La vision non-duelle

Pour Nicole M. Domang Yangthang Rinpoche     "La nature de ce qui est vide est clarté Et l'essence de ce qui est clair est vacuité. De ce fait, clarté et vacuité sont une unité inséparable. Comme ils ne sont pas différents mais de même saveur, Il n'y a pas de dualité entre la chose vue et celui qui voit: C'est la 'vision' non-duelle."       "Si vous désirez voir dans le miroir de la nature de l'esprit Ne regardez pas à l'extérieur, mais tournez vous vers l'intérieur Regardez dehors conduit à... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 mars 2017

Alors qu'il n'y a absolument rien à faire ?

    "La réalisation passée ou présente Est sans racine, fraîche, instantanée, Elle consiste à demeurer tel quel, sans contrainte. A saisir le temps dans toute sa simplicité immédiate, A se voir dans son absolue nudité à chaque instant, Alors ta vision sera limpide, transparente, sans objet! C'est l'intelligence nue, fulgurante! C'est la spatialité qui ne pose rien, L'étincelante vacuité au delà des formes, Délivrée de la permanence, fluide, Sans limite, vibrante et claire!   Sans unité, sans pluralité, ... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 mars 2017

La Vue du Dzogchen

Voici quelques citations du maitre dzogchen Tulku Urgyen Rinpoche: Il s'agit de reconnaitre la vraie nature de son esprit, Rigpa, à la fois vide et consciente, puis de se familiariser avec cette vue à chaque instant jusqu'à ce que cela devienne naturel. Ce petit livre est excellent pour comprendre le coeur de l'enseignement du Dzogchen. jlr   "Dans le dzogchen, la Vue ultime consiste à se relaxer dans la conscience non-duelle.*La Vue véritable est sans observateur et sans objet observé.*La Vue consiste à reconnaitre notre... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 mars 2017

vacance de plénitude

            "Pratiquement, lorsque nous nous asseyons pour méditer, nous laissons notre esprit au repos dans cet état de lucidité ouverte, en relâchant toutes nos tensions. En nous laissant ainsi aller, nous découvrons un état de transparence, nous nous y abandonnons complètement, nous nous lais­sons en quelque sorte nous dissoudre ; bien que lucide, nous sommes alors absent. Dans cet abandon et cette absence, nous cessons de lutter avec nous-­même, nous laissons tomber nos points de repères et... [Lire la suite]

09 mars 2017

Et demeurez dans la spontanéité

Je suis allé écouter la première journée des conférences de l'Université Catholique de Louvain consacrées à la non-dualité. Etaient présents notamment Michel Hulin et Philippe Cornu, qui nous ont parlé de la non-dualité dans l'advaita vedanta pour le premier et dans le dzogchen pour le second. Philippe Cornu a fini sa brillante intervention en citant un très ancien et très court tantra du dzogchen : Les Six Vers de Vajra. Le voici jlr   sNa tshogs rang bzhin mi gnyis kyangCha shas nyid du spros dang bral.Ji bzhin pa zhes... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 23:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 mars 2017

je gardais l'esprit vaste et détendu

    RANGRIK RÉPA KUNGA LODRÔ (1619-1683)     "Lorsque j'arrivai au lieu sacré de la Reine des Mon­tagnes enneigées (Mont Kailash), j'eus une expérience décisive de la conscience éveillée, claire comme un ciel sans nuages, profondément lumineuse, vaste et sereine, transcen­dant toute notion d'asservissement et de libération, transparente, sans extérieur ni intérieur, dans laquelle les phénomènes ne cessaient en rien de se manifester. Mais tout ce qui apparaissait, tout ce qui se mani­festait, tous les... [Lire la suite]
03 mars 2017

C'est ça !

Suite au message de hier sur Sam Harris et sa rencontre de Tulku Urgyen Patrice Gros m'a fait connaitre ce texte sur l'éveil particulièrement.... plein de souffle de Neten Chöling Rinpoche. A noter de Kyentsé Rinpoche pointe droit vers le visage de Neten Chöling... Merci à Patrice ! jlr   "Reconnu comme l'incarnation du trouvent de trésor Chögyur Lingpa, Neten Chöling Rinpoche s'échappa du Tibet en 1959. Il passa ses dernières dans l'Himachal Pradesh (Inde du Nord), où il mourut, après avoir fondé le Monastère de Chöling,... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 février 2017

Vision et quiétude

      Faut-il stabiliser son esprit, « détruire son mental », apaiser ses émotions avant d’être capable de voir sa vraie nature ? Faut-il laisser reposer son esprit un certain temps avant d’être capable de s’éveiller à la claire lumière ? Dans le bouddhisme on distingue parfois shamatha et vipashyana, c’est-à-dire la quiétude et la vision profonde. La quiétude est parfois présentée comme une condition préalable à la vision profonde, c’est-à-dire à la vision de sa vraie nature. Je crois... [Lire la suite]