J'ai déjà posté ce texte sur mon blog, André me l'a rappelé sur facebook et c'est vrai que c'est magnifique :

"Le retour propose un mouvement inverse, une conversion du regard, un virage à cent-quatre-vingts degrés, une nage à contre-courant vers l'abîme d'où surgit la naissance, une soif irrésistible de la source originelle qui déjà augure des retrouvailles. Inlassablement revenir, revenir à la maison. Le récit du retour est celui de l'enfant prodigue."

Jacques Goorma

 

goorma

D'autres textes de Jacques Goorma sur ce blog