J'ai donné une conférence à la journée Emergences 2017 à Bruxelles, samedi matin, pour remplacer au débotté, comme on dit, Christophe André qui était souffrant.

Le thème était le temps : Cycles, rythmes, passages : explorer les territoires du temps

 

La journée était vraiment très intéressante avec des interventions de :

Florence Aubenas, David Le Breton, Christophe Fauré, Marc Lachièze Rey, Eric Julien et Matthieu Ricard. Les différents aspects du temps ont été étudiés : philosophiques, scientifiques, psychologiques...

Je remercie Ilios Kotsou et Caro Line de m'avoir fait monter à bord de cette magnifique aventure. Et quel succès : 2000 personnes !

Vivre au présent 3

Dessin de François Matton

Le thème de ma conférence était celui-ci : Peut-on se libérer du temps?

temps-prison

 

 

J'ai commencé par rappeler quelques uns des grands problèmes que le temps pose à la philosophie depuis l'antiquité  :

Question sur la réalité du temps : le temps existe-t-il ou n'est-il qu'une illusion?

Question sur la nature du temps : Peut-on définir le temps?

Question sur l'origine du temps : Le temps a-t-il un début, Aura-t-il une fin?

Question sur l'objectivité ou la subjectivité du temps : Le temps existe-il indépendamment de la conscience?

Puis j'ai développé les conclusions auxquelles j'étais arrivé dans ma compréhension du temps :

1-le temps, c'est le présent

2-le présent est éternel (c'est-à-dire a-temporel, donc il est toujours neuf et n'a pas d'âge)

3-Notre présence est le présent

Tout passe; oui mais tout passe au présent, tout ce qui se produit se produit maintenant, toujours maintenant. Tout passe au présent qui lui demeure. Ce qui passe c'est le contenu du présent, mais le présent lui jamais ne passe.   Ainsi l’éternité n’est pas une fuite du temps, un but inaccessible et lointain ; elle se trouve au contraire au cœur du temps lui-même. C’est en comprenant la vraie nature du temps que nous découvrons le trésor des trésors, ce qui jamais ne passe, la vie éternelle, toujours fraiche et sans âge.

 

« Homme, si tu projettes ton esprit par-delà l’espace et le temps,

Tu peux à chaque instant te mouvoir dans l’éternel ».

Angélus Silésius, Le pèlerin chérubinique.

« Si l'on entend par éternité, non la durée infinie mais l'intemporalité, alors il a la vie éternelle celui qui vit dans le présent » 

Wittgenstein, Tractatus Logico-philosophicus.

 

 

philippe-de-champaigne-la-vanitc3a9-1646

 

Le_temps_PDF