watts

 

"Je veux parler du rapport étrange de ma tête et de mes yeux. Tout se passe comme si mon oeil était confronté à tout un monde; mais derrière mon oeil ne se trouve aucun point noir, encore moins quelque chose de flou et de brumeux.

Il n'y a rien, rien du tout!

Je n'ai en effet nullement conscience de ma tête comme d'un point noir au milieu de toute cette expérience visuelle lumineuse.

Quant aux limites de mon champ de vision, elles ne sont elles-mêmes pas bien nettes : celui-ci affecte une forme ovale, mais derrière cet ovale visuel, il n'y a rien du tout. Bien entendu, si je me sers de mes doigts, c'est à dire du sens du toucher, je ressens bien qu'il y a quelque chose derrière mes yeux ; mais si je n'utilise que le seul sens de la vue, c'est le néant complet.

Et malgré tout, à partir de ce néant, je vois."


L'envers du néant, Alan Watts, Collection Médiations Denoel.