Voici un texte écrit par Brahmabandhu Upadhay (1861-1907), un Brahmane converti au christianisme, ami de Tagore, qui cherche ici à concilier la trinité du védanta (sat, cit, ananda - être, conscience, béatitude) avec la trinité chrétienne (Père, Fils, Saint-Esprit).

Le texte date de 1898.

jlr

brahmabandhad

 

"J'adore : le Sat (Être), Cit (Intelligence) et Ananda (Béatitude);

le plus haut but, qui est dédaigné par les mondains, qui est désiré par les yogis (dévôts);

 

le suprême, ancien, plus haut que le plus haut,

plein, indivisible, transcendant et immanent;

Celui qui a une triple relation interne, saint, sans relation, conscient de soi, difficile à réaliser;

 

l'infini Logos ou Verbe incrée,

(l'engendré, la Personne ou l'Homme primordial), suprêmement grand;

l'image du Père, Celui sont la forme est intellligence, le donateur de la plus haute liberté;

 

celui qui procède de l'union de Sat et de Cit,

l'Esprit (souffle) béni, Béatitude intense;

le sanctificateur, celui dont les mouvements sont vifs, qui parle du Verbe, le donateur de Vie."

 

trad par Christian Lavarenne, dans Le livre des sagesses. Bayard