Tout est-il parfait ?
Oui, la vacuité accueille tous les phénomènes ; elle dit oui à tout, ne rejette rien. Dans l'instant, rien ne manque. L'être est.
Mais il faut aussitôt ajouter qu'il y a de la souffrance. Les enfants, les femmes, les hommes souffrent ainsi que les animaux. la souffrance est universelle.

Alors tout est parfait mais le monde souffre.Cette souffrance n'est pas illusoire ; elle est bien réelle.
C'est pourquoi de la vacuité nait la compassion,  ce que j'appelle le cœur brisé.
On peut voir sa vraie nature et n'être pas compatissant; cela est possible quand la vérité ne descend pas dans le coeur.

La libération est l'union de la vacuité et de la compassion.

Voici quelques textes du Mahamoudra bouddhiste :

"L’esprit d’éveil est ici défini comme l’union de la vacuité et de la compassion, l’éclat naturel d’une irrésistible compassion qui ne peut supporter les souffrances des êtres, et la conscience non duelle, qui perçoit la compassion comme vide d'essence ou de nature propre. L'esprit d’éveil est donc la quintessence de la voie du Grand Véhicule.

Le Tantra de Hevajra :

On décrit l'esprit d'Éveil
Comme l'inséparabilité de la vacuité et de la compassion.
Le Dôme adamantin :
La méditation sur l'esprit
Qui unit vacuité et compassion

Est bien l'enseignement du Bouddha, Du Dharma et de la Communauté.


Le Samputa
:

La nature [de l'esprit], simplicité dépourvue d'élaboration
Est une sagesse universellement reconnue,
Une compassion comparable au Joyau magique
Qui exauce les souhaits de tous les êtres.


Saraha
:

Celui qui cherche la vacuité sans la compassion
Ne découvrira pas la voie sublime.
Celui qui médite seulement sur la compassion
Ne se libérera pas du samsara.
Celui qui parvient à les unir
Ne restera ni dans le samsara ni dans le nirvana.

Savari :

Celui dont la conscience dépourvue de jugement
Ne peut supporter les tourments des êtres obscurcis
Et œuvre à leur bien
En versant des larmes de compassion
Transforme l'égoïsme en altruisme."

Sources : Rayons de  lune, par Dakpo Tashi Namgyal (16ème siècle)