J'ai la chance de partager l'éveil avec ma compagne, Lorène, et cela depuis plus de 15 ans. Lorène s'est éveillée après un stage avec Douglas Harding en 1993, alors qu'elle n'avait que 20 ans.

Cette vie à deux à partir de la vacuité est une expérience très intéressante que je n'aurais jamais imaginée vivre.

Comment vit-on en couple quand on voit sa vraie nature ?

Il y a trois niveaux dans la relation :

1-Premier niveau. Du point de vue ultime, il n'y a pas de couple. Il n'y a que la conscience universelle, il n'y a que l'UN.

Comme le montre cette photo, nous ne sommes pas deux mais UN, car les deux corps surgissent du même espace, de la même conscience.

DSC03705

On peut d'ailleurs voir la photographie dans l'autre sens, cela ne change rien, parce que le rien ne change pas.

DSC03705

La conscience n'est pas individuelle; elle ne porte aucun nom, aucun prénom, aucune nationalité, religion ou race. Elle est universelle et unique.

2-Deuxième niveau. Dans la relation, je ne vois jamais que Lorène, et je suis absent pour l'accueillir. Je ne vois jamais mon visage au-dessus de mes épaules mais celui de ma compagne. Il n'y a qu'elle.

3-Mais à un autre niveau, les désirs de José, ses attentes existent et la relation est une relation entre deux individualités, parfois simple parfois plus compliquée. Il y a nous deux.

Ces trois niveaux coexistent. Ancrée dans le Soi, la relation en couple est donc une aventure étonnante, dans la vérité de soi-même et de l'autre.

José Le Roy