24 novembre 2015

Maintenez la conscience éveillée

"La vraie nature de notre propre conscience éveillée est très claire, aiguë, brillante, fraîche et nue. C'est la vue des bouddhas. Son essence est vide, sa nature est claire, et son énergie omnipénétrante. Aussi doit-on tout d'abord reconnaître sa propre nature, puis rester en sa propre place, et enfin on doit être invariablement établi dans cet état.Grands méditants, hommes et femmes, après avoir obtenu la compréhension certaine du mode d'être de la conscience éveillée, voici comment vous devez la protéger. Sans abru­tissement ou... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 octobre 2015

Méditer

Voici un échange avec le maitre zen Shunryu Suzuki : "Question : Mais quand vous méditez, vous allez à l'intérieur, n'est-ce pas? Shunryu Suzuki : Non pas à l'intérieur, ni à l'extérieur. Juste ouvert." On associe généralement la démarche méditative à une introspection, à un regard vers l'intérieur. Ceci peut paraitre exact d'un certain point de vue : Il s'agit d'être attentif à ses pensées, à ses émotions, à ses sensations, à sa respiration que souvent on ne remarque même pas parce que nous sommes distraits. Ce premier moment... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 février 2014

Zéro distance par François Matton

Dessin F.Matton   "Il y aurait donc (je n'en crois rien) une ligne tracée on ne sait trop où dans l'eau, avec "moi" d'un côté, vivant avec la conviction d'être tout se qui se trouve à l'intérieur de cette ligne, et la croyance symétrique que tout ce qui se trouve à l'extérieur n'est "pas moi" — extérieur que nous appelons "le monde". Autrement dit le monde est tout ce que nous ne sommes pas. C'est gai.  Je ne vois pas du tout les choses selon cette pespective clivée. Je ne vois aucune ligne, aucune... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 novembre 2013

Voir le dedans comme le dehors

Voir, voir vraiment, c'est ne plus distinguer d'intérieur et d'extérieur. Quand nous regardons distraitement, par habitude, nous imaginons un intérieur quelque part derrière les yeux; nous croyons expérimenter une frontière entre un dedans et un dehors. Notre moi semble s'arrêter vers nos yeux et après nous pensons que le monde commence. Mais pouvons-nous trouver une limite à notre vision ? Pouvons-nous sérieusement dire : mon moi stoppe à mon visage ? La vision opère-t-elle à partir d'un intérieur ? Pouvons-nous trouver une... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 novembre 2011

Ah la vache!

Extérieur et intérieur sont des constructions mentales.   vu sur no-face.book