Dans certains enseignements ou textes spirituels, il est demandé de trouver une position de Témoin en soi. Ce Témoin est une sorte d'observateur immobile qui assiste aux changements des phénomènes qui passent en nous : pensées, émotions, sensations,...

Il est vrai que j'ai parfois trouvé dans les textes de l'advaita vedanta, le mot de Sakshî (साक्षी) qui signifie Témoin en effet, Voyeur ou Voyant.

Je pense que cette consigne de chercher un Témoin en soi peut être un bon conseil au début de la pratique parce qu'au début nous sommes emportés par nos pensées.Nous ne sommes pas conscient de ce qui arrive en nous. Ainsi, être le Témoin permet de reprendre conscience de ce qu'il se passe et d'y être attentif.

Mais au bout d'un moment il faudra aller plus loin et s'apercevoir que le Témoin est encore une identification à un Observateur, même subtil. C'est encore une chosification du processus de la conscience.

Car en réalité il n'y a pas de Témoin.

Il y a vision, mais pas de voyant.

Le seul endroit où pourrait se trouver un Témoin, un observateur, c'est dans la tête, quelque part derrière les yeux.

Or, si je cherche là, je ne trouve rien. Le poste d'observateur est vide. Il n'y a personne derrière nos yeux qui regarde la scène.

Regardez vous-mêmes....

 

 

jlr

oeil