28 janvier 2015

Le goût de l'Être

Un ami Pierre me fait la remarque suivante : "Facile de constater que la vision n'est localisée nulle part. Intéressant de constater que l'ouie et l'odorat sont aussi non localisés. Un peu moins évident pour le goût et le toucher et encore moins pour les sensations internes. L'éveil au niveau de l'esprit ou du mental est un premier stade très accessible, très immédiat. Le corps semble être un autre degré de réalisation. Pierre"     Pour le goût. En réalité la sensation du gout n'est pas localisée non plus. Sans... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

15 janvier 2014

Un remède ?

Un lecteur du blog me pose cette question : "Bonjour,Je voudrais vous poser une question au sujet de l'exercice du "pointage de doigt" dans la Vision-sans-tête.Chaque fois que j'ai essayé, je n'ai pu m'empêcher de faire intervenir la mémoire... Je voyais (en imagination) et sentais la présence de ma tête, de mon visage. Pas de "découverte" du vide, de l'espace (à noter toutefois qu'il y a déjà quelques années, j'ai connu un grand "aperçu" d'éveil de manière spontanée).Existe-t-il un "remède" à cette tendance? Un moyen de faire taire... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:35 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 janvier 2012

Sens, conscience, et éveil

Un lecteur du blog pose cette question : "Si je peux me permettre une autre question : quel est la place des autres sens, en général très sollicités par les émotions, dans la VST ? Font-ils partie de ce qui est accueilli dans l’Espace (selon ma récente expérience oui) ? Peuvent-ils jouer un rôle actif dans la perte du sentiment de soi en nous permettant de goûter complètement chaque situation ? Cordialement"   Douglas Harding parlait beaucoup de la vision parce que c'est sans doute le sens... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:44 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 juin 2011

La brise qui tout emporte

Il fait chaud sur Paris ce soir ; je suis sur le balcon et une brise souffle sur ma peau. Mais si je ferme les yeux, je réalise que personne ne ressent cette chaleur et ce souffle. Il n'y a pas ici un sujet percevant des objets ; il n'y a pas ici de distance entre un observateur solide et des phénomènes. Je ne suis pas enfermé dans un sac de peau à forme humaine, coincé à l'intérieur d'une boite que le vent extérieur viendrait toucher. Non, non... En prêtant attention à ce qui est donné dans l'expérience de l'instant présent, je... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,