05 octobre 2018

une NON-CHOSE extraordinaire

        On me demande parfois à quoi cela sert-il de faire les exercices de Douglas Harding. Quels sont leur finalité ? Celui qui a réalisé la réponse à la question "Qui suis-je?",  celui qui a vu sa vraie nature n'a aucun besoin des outils de Harding (sauf si on veut partager cette connaissance parce qu'ils sont très efficaces.) Si, en revanche, on n'a pas réalisé cette connaissance, c'est-à-dire, si on ne s'est pas éveillé à qui on est vraiment, alors ces outils sont une voie très directe pour nous... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2018

souffrances et paix

Un lecteur du blog me pose cette question :   ""Bonjour José, En quoi le fait de savoir que nous sommes cette présence consciente nous enlève la souffrance? "   Bonjour, Savoir que nous sommes cette présence consciente nous enlève certaines souffrances en effet. Voici quelques réflexions qui me viennent. 1. D'abord, nos souffrances viennent beaucoup du rapport à autrui, du sentiment d'être jugé. Nous manquons d'amour, de reconnaissance ce qui engendre de la frustration." L'enfer, c'est les autres" disait Sartre. La... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 20:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 avril 2018

Voie douce

 Un visiteur du blog me pose la question suivante :   "Bonjour, Je consulte souvent votre blog et je m'intéresse à la non dualité. Ayant un aperçu concret de l'espace au dessus de mes épaules, je me rends compte de la simplicité de ce qu'on appelle la voie directe. Cependant le moi, percevant son inutilité, va immanquablement revenir sur le devant la scène et vouloir conserver son existence ... Cela m'est arrivé et j'ai eu une longue période de difficultés... L'approche longue n'est elle pas plus "douce" ? Bonne... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 avril 2018

La bienveillance de l'Être

Lors d'une rencontre sur internet, une personne m'a demandé ceci : "Est-ce que le vide, l'espace ne vous fait pas peur ? "     Elle parlait de l'espace que nous découvrons quand nous regardons au-dessus de nos épaules. Nous nous éveillons alors à une absence d'observateur, à un vaste espace clair et transparent. Nous avons tous nos résistances pour regarder ICI ; l'espace, ce grand vide peut paraitre effrayant. Nous pouvons avoir alors l'impression de disparaitre dans cette vacuité nue et sans marques. Beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 12:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 février 2018

Pas de raison de s'angoisser

Un lecteur du blog me pose une question: "Bonjour M. Le Roy, vous dites de regarder dans le vide au-dessus de mes épaules, mais je trouve ce vide angoissant. Pas toujours mais parfois. Merci"   Si je regarde dans la nature de mon esprit, je ne trouve rien en effet, personne. Je prends conscience d'une ouverture vide d'observateur et sans limite. Ce vide peut être angoissant, surtout s'il est découvert par hasard, brutalement sans prévenir. Où suis-je ? Suis-je encore vivant ? Où ai-je disparu? Mais il n'y a aucune raison... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 17:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 novembre 2017

L'angoisse d'être vu

Un lecteur du blog me pose cette question :   "Bonjour Est ce que la vision sans tête peut m'aider à me libérer rapidement de mes angoisses et de mon stress lié à une phobie sociale  ? Bien cordialement"   Je précise que je ne suis pas psychothérapeute mais philosophe. Et en tant que philosophe je peux dire que la plupart des gens souffrent d'une forme de phobie sociale dans la mesure où le regard de l'autre est problématique. Le fait d'avoir le sentiment d'être vu par autrui est la source de beaucoup de nos... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 20:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

08 novembre 2017

Un témoignage

Un lecteur du blog m'envoie un message (j'ai changé le prénom). Paul a découvert la Vision sans tête lors d'un stage en avril 2017 que j'avais animé (avec Ilios Kotsou) et manifestement Paul continue d'utiliser les outils de Douglas Harding. Quand il se sent repris par la petite personne, Paul retourne son attention de 180° et prend conscience de l'ouverture immense à travers laquelle le monde est vu.     "Quelques nouvelles donc, après cette merveilleuse découverte depuis le week-end de "cultiver la présence" d'avril... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mai 2017

La pensée et l'éveil

Un lecteur du blog me pose cette question :   "Bonjour, j'aimerais avoir un court avis de votre part, est-il possible d'avoir expérimenté des moments d'éveils et d'écrire un travail intellectuel en sciences humaines, est-ce antinomique à partir du moment où l'on a l'impression d'être traversée par la vie, de ne pas être solidement 'je' etc... Ce n'est pas un processus de dépersonnalisation mais simplement une constatation d'être différente. Dans ce cas joue-t-on un jeu ou bien écrire et penser est pratiquement impossible... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2017

un sentiment d'espace, de félicité et de légèreté

Voici un témoignage que je viens de recevoir d'une personne, P., qui a participé à l'atelier que j'avais donné à Paris le mois dernier avec Ilios Kotsou. Je trouve son texte encourageant, et je le diffuse donc ici.   "Cher José,Je t'envoie ce mail pour tout d'abord profondément te remercier du week-end précédent. Alors pour les présentations, je suis P., je t'avais notamment demandé beaucoup de détails "techniques", notamment sur le bouddhisme dzogchen, Tulku Urgyen, et surtout je ne comprenais pas pourquoi tu nous faisais... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 14:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
18 mars 2017

Un éveil pour retraité ?

Un lecteur du blog me pose cette question :   "Bonjour José, Tu dis dans le billet Qu’est-ce que le moi finalement ? "En cessant nos vains efforts pour être quelqu’un....". Il me semble que c'est possible quand on est en vacances... Ca semble compliqué "d'abandonner" ce quelqu'un quand on travaille en entreprise par exemple... ou bien on accepte d'être relégué uniquement à des "tâches subalternes" et subir ce regard condescendant voire méprisant des collègues. Certes on peut être libre mais on ne change pas l'attitude des... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 12:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :