20 février 2010

Qui est le père ? Qui sont les filles?

Voici une photo de C que je viens de recevoir . Il y a un père et ses deux petites filles. Mais en réalité un espace et un seul.Et dans l'espace il n'y a plus ni père ni filles, mais une seule source. Une seule lumière et plusieurs lampes. josé ps: ceci dit : trop chance d'être au ski!

02 janvier 2010

L'Ouvert

Dans un précédent message, j'ai montré que l'Espace au-dessus de nos épaules est toujours ouvert même en plein Paris quand la foule se presse : VOIR LE MESSAGE. L'Espace est ouvert aussi pour la mer de Bretagne et le ciel de décembre. Il n'est pas plus difficile de voir l'espace à Paris qu'en Bretagne. C'est toujours aussi simple. Parce que l'espace est toujours disponible, accessible, jamais fermé. La Porte vers Qui nous sommes est toujours grande ouverte. Le spectacle "dehors" change, mais l'espace, ICI, ne change pas. ... [Lire la suite]
24 décembre 2009

Tout est dans ma tête

Dans le Vijnana Bhairava Tantra, le célèbre tantra du Shivaïsme non-duel du Cachemire, il est dit : "Tout cet espace vide dont Bhairava constitue l'essence, il faut l'évoquer dans sa propre tête et l'y résorber. Alors l'univers entier s'engloutira dans la réalité flamboyante expression même de Bhairava" Bhairava désigne ici l'absolu, Shiva ultime. Ainsi si je vois que tout est en moi, je deviens vaste comme le monde; je deviens Shiva.Alexandre Quaranta a essayé de le montrer avec une photo première personne.
Posté par josleroy à 15:31 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 novembre 2009

vive la Vacance

la Grande Vacance est toujours ouverte, ici, au-dessus des épaules. Un enfant pour nous est petit, mais pour lui-même il est vaste comme l'espace. Rester centré dans la vacuité est un bonheur Je me repose dans la vacuité et je disparais Plage de Batz, près de La Baule, la semaine dernière
11 mars 2009

Le saut dans le vide

J'ai trouvé sur le site de Serge Durand, ci-dessous, une photographie d'un saut en parachute en première personne. On voit très nettement que personne ne regarde le paysage. C'est le pur espace. Partout de l'espace et deux jambes et deux pieds qui en surgissent. Remarquez aussi comme les pieds sont immenses, plus grands que les champs. Un film nous montrerait les champs et les maisons devenir de plus en plus grands dans un espace immuable. La première personne ne tombe pas, c'est la terre qui se rapproche. C'est un... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 février 2009

Les vacances de la vacance

La première personne est toujours en vacances, toujours disponible pour accueillir ce qui apparait en elle. Ici, c'est la plage, le sable, et la mer qui sont accueillis dans l'espace de la première personne. Il est essentiel de remarquer qu'il n'y a aucun observateur ; personne ne regarde. Juste le vide éveillé, que je suis.
Posté par josleroy à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 janvier 2009

Galerie de photos

L'appareil photographique nous montre les faits tels qu'ils sont, sans interpréter, sans déformer. Voici comment la Première Personne se voit elle-même. Merci à Colin Fox pour les photographies : La première personne est la vacance éternelle qui accueille la promenade des anglais à Nice