24 septembre 2019

Christophe Fauré et la méditation

J'ai récemment rencontré le psychiatre Christophe Fauré à Bruxelles.  Il est médecin, spécialiste du traitement du deuil, mais a failli s'engager comme moine dans la tradition tibétaine Kagyu (Mahamoudra). Il a été disciple de Lama Puntso à Dhagpo Kagyu Ling en France. Il a raconté son chemin de vie, dans un très beau livre S'aimer enfin. Dans ce livre, il distingue la méditation de pleine conscience de la méditation Lhaktong du Mahamoudra. Je suis d'accord avec lui, la méditation de pleine conscience, trop souvent, se... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:24 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 septembre 2019

Regardez directement dans votre esprit

Gyalwa Götsangpa (1189-1258) était un enseignant tibétain de la tradition Kagyu     "Regardez directement dans votre esprit !Lorsqu'on le regarde, il n'est pas vu,           c'est une absence de substance matérielle.Reposez-vous librement dans cette absence.Reposez librement et facilement sans fixation.Quand une pensée commence à se manifesterreconnaissez-la directementet ensuite reposez-vous là.C'est naturellement libéré sans aucun doute.Regardez directement les objets... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juin 2019

Reconnaître la vacuité de l'esprit

Encore un texte qui pointe directement vers la nature de l'esprit (repost). jlr "Quelle que soit la définition donnée de l'esprit, comme par exemple d'être par nature Claire Lumière, il demeure au-delà de tout ce que nous pouvons dire ou penser de sa forme, de sa couleur, de son aspect ressemblant à telle ou telle chose, de sa situation à l'intérieur ou à l'extérieur du corps, etc. En cela, il est semblable au ciel. Que pouvons-nous voir de l'esprit ? Est-il dehors, dedans ou bien quelque part entre les deux ? Quelle est sa... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 11:46 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 mars 2019

naturel et détendu

  « Ne pas retracer le passé, ne pas aller au devant du futur, mais demeurer dans le dépouillement fondamental de la conscience du présent, telle qu'en elle-même ». Que signifie : « ne pas retracer le passé ? » C'est ne pas se laisser aller à suivre les pensées qui évoquent des situations antérieures, ne pas attacher d'importance à ces pensées. Que veut dire : « ne pas aller au devant du futur ? » C'est ne pas autoriser son esprit à anticiper sur de futures activités, ne pas se dire : « Dans l'avenir, je ferai ceci ou cela,... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 février 2018

Libre des pensées

"Chaque fois, regardant les pensées au moment même de leur apparition, en un intervalle de temps, on reconnaît directement leur nature propre, et c'est dans cette instantanéité même qu'elles se libèrent. L'instantanéité en laquelle on saisit directement la nature propre de la pensée est appelée « réaliser le Mahamoudra » ou « naissance de l'absorption méditative dans le continuum » ou encore « apparition de la méditation » . Dans l'instant de reconnaissance de la nature essentielle de la pensée, la totalité des actions négatives... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 février 2017

Vision et quiétude

      Faut-il stabiliser son esprit, « détruire son mental », apaiser ses émotions avant d’être capable de voir sa vraie nature ? Faut-il laisser reposer son esprit un certain temps avant d’être capable de s’éveiller à la claire lumière ? Dans le bouddhisme on distingue parfois shamatha et vipashyana, c’est-à-dire la quiétude et la vision profonde. La quiétude est parfois présentée comme une condition préalable à la vision profonde, c’est-à-dire à la vision de sa vraie nature. Je crois... [Lire la suite]

05 février 2017

La méditation suprême est sans méditation

La grande Yogini Machik Labdron (1031-1129) vécut au Tibet. Elle est considérée comme une dakini et  une déité. Avant de mourir à presque 99 ans, elle livra son dernier chant, puis, dit-on, se fondit dans l'espace. Voici quelques extraits de ce chant non-duel jlr Machig Labdron   "Vous pouvez réciter des mantra, accomplir des rituels, Connaître la totalité des enseignements, Toutes les écoles philosophiques et leurs théories, Mais cela ne vous fera pas réaliser Mahâmudrâ, la nature de l'esprit.   ... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 20:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 janvier 2017

Il n'y a plus rien à abandonner ou à pratiquer

Pour bien commencer l'année, voici un  autre texte d'une yogini tibétaine célèbre, Niguma, de la tradition du Mahamoudra. Elle nous dit ici que, dans l'éveil, il n'y a plus besoin de pratiquer : l'esprit repose dans sa clarté naturelle et stable. Rien à faire, sinon à demeurer dans cette présence nue et indifférenciée. Rien n'est alors un obstacle, ni les sens, ni les pensées. Tout apparait et disparait au sein de l'esprit vacant et vaste. jlr         "Ne faites pas n'importe quoi avec votre... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 décembre 2016

Reconnaissance

"Dire que l'on réalise l'état ultime du Mahamoudra et penser que l'on accomplit ainsi quelque chose de nouveau est une erreur, car la réalisation du Mahamoudra est présente en nous de manière permanente, depuis des temps sans commencement. Simplement, elle est temporairement recouverte des voiles de nos actions karmiques. Lorsque l'on réalise enfin l'essence de son propre esprit, on se rend compte que cet état ultime du Mahamoudra a toujours été là présent en nous : reconnaître l'essence de son propre esprit est comme... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 12:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juillet 2016

Regarde encore !

"Assieds-toi, regarde droit devant... Puis regarde directement cet esprit qui regarde ainsi,  pour voir quelle est sa forme, sa couleur... Est-il rond, carré ou autrement ?  A-t-il une forme comme la terre, avec ses rochers, ses montagnes, ses buissons, ses arbres ?  A-t-il la forme d'un homme ou d'un animal ?  Est-il blanc ou noir ? ... A-t-il un dedans et un dehors ?  Est-il vide ou conscient ? S'il est vide, est-il vide comme l'espace, comme un néant ?  S'il est conscient, cette conscience... [Lire la suite]