21 novembre 2015

Aucun mot ne peut décrire cela

"Comme c'est la pure conscience du présent qui est le Bouddha véritable, Dans l'ouverture et le contentement, j'ai découvert le maître dans mon coeur. Lorsque nous réalisons que cet esprit naturel incessant est la nature même du maître, Il n'est plus besoin de prières qui pleurent, qui nous attachent, ou qui saisissent, ou de complaintes artificielles. En se détendant simplement dans cet état non fabriqué, ouvert et naturel, Nous obtenons la bénédiction de la libération sans but de tout ce qui apparaît.   Aucun mot... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 juillet 2015

laissez-le se détendre

  "La grande conscience intrinsèque impartiale apparaissant d’elle-même n’est pas Altérée par un [objet] appréhendé ni limitée par un sujet. Pareille à la nature de maya, non duelle et pure. Ainsi Quel est l’intérêt de réféchir, discourir ou contempler ? Il n’y a pas d’étapes de développement et de perfection, pas de dualité, pas d’union, Pas de point de vue ou de division des yanas*. Tous sont des conventions et des projections de l’esprit. Tous appartiennent à l’état d’apparition spontanée, simplement appelé... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 juin 2015

faut-il faire un effort ou pas pour s'éveiller?

Texte de Douglas Harding : faut-il faire un effort ou pas pour s'éveiller? (Revue Voir. No 4. Janvier-Mars 1982) « La réalisation de soi n’est accessible qu’aux plus aptes… Il faut être capable de tout sacrifier à la vérité. Le renoncement complet est le critère de cette aptitude. La Grâce divine est essentielle pour la réalisation… Elle n’est accordée qu’au chercheur fervent ou yogi véritable, qui a mené une lutte ardue et incessante sur le chemin de la liberté« .Ramana Maharshi ……………… « Tous les hommes voient... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 11:03 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juin 2015

La suprême méditation

Une video de Rupert Spira qui nous rappelle ici que la suprême méditation consiste à simplement être, non pas à faire. Nous sommes éveillés, nous le faisons tous très bien, nous avons toujours été cette conscience, et nous ne pouvons pas ne pas l'être. C'est assez comique finalement de vouloir DEVENIR ce que nous sommes déjà. jlr   Ne pas monter dans le train des pensées, mais le laisser passer.
Posté par josleroy à 11:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2015

Un dauphin dans la mer

Un ami, lecteur du blog, m'écrit ceci : "Bonjour José, De retour de notre petit périple, je parcours le blog, pas lu depuis quelques jours, et sur cet article du 10 mai, vers la fin, je lis "l'attention doit donc savoir s'abandonner à l'instant présent, mais, en même temps, elle doit rester alerte, éveillée, vive…" et c'est justement là mon "problème" ! Les temps relativement longs de navigation étant propices aux tentatives de retournement d'attention, je me suis "heurté" à une difficulté que j'avais déjà rencontrée lorsque je... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mars 2015

Déjà accompli

L'ouverture au-dessus de nos épaules, l'espace de notre vraie nature, n'a pas à être créée. C'est déjà ouvert. Il n'y a pas à acquérir une expérience particulière par nos propres efforts. Encore une fois, nous sommes éveillés! Le simple fait de voir cet ordinateur vous le prouve. Il suffit de constater que l'observateur est absent, ou pour le dire différemment, il suffit de constater que c'est déjà ouvert (vide, conscient, sans limite et sans forme). Et même si je ne le constate pas, c'est quand même ouvert... On ne peut perdre cet... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 février 2015

Détendez-vous donc dans le tel quel !

Déjà publié il y a deux ans. Une merveille.   Longchenpa, maitre tibétain dzogchen, XIV eme siècle "A présent, lorsque tout émerge sans que vous l’acceptiez ni le rejetiez,Votre rigpa passe au-delà, en cet espace de limpidité.Au moment d’embrasser la dimension de la félicité dans l’Un sans dualité,Vous vous libèrerez dans la Grande Perfection d’égalité,où expression et immobilité ne sont pas distinctes.C’est l’état, c’est l’origine, c’est la Grande Perfection :Inutiles, le rejet et l’adoption, c’est la grande pureté de... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 20:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 novembre 2014

L'océan de la conscience

Parfois, on me dit dans les ateliers que vivre à partir de l'espace en étant centré n'est pas facile. J'appelle "vivre à partir de l'espace" vivre en étant conscient de la vacuité de l'observateur, vivre en étant conscient de l'ouverture. A cette remarque, je réponds que vivre sans cette présence, sans cet éveil, sans cette ouverture est beaucoup plus douloureux et plus compliqué que de vivre centré. Vivre l'identification à l'ego, au jeu des masques c'est se limiter à une si petite chose ! Je ne sais vraiment pas comment les gens... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 mai 2014

Shankara : Je suis comme l’espace

Shankara nous demande ici d'arreter de chercher ailleurs ce que nous sommes vraiment et de nous apaiser dans la nature spacieuse de l'absolu toujours libre, notre vraie nature ultime. Quel simplicité ! jlr vimucya māyāmayakāryatām iha praśāntim āyāhy asadīhitāt sadā ahaṃ paraṃ brahma sadā vimuktavat tathājam ekaṃ dvayavarjitaṃ yataḥ Après avoir abandonné ici-bas l’activité qui n’est faite que d’illusion Cherche toujours l’apaisement de tes recherches vers l'irréel Je suis l’absolu Brahman toujours pourvu de liberté,... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 janvier 2014

L'ouvert

Etre conscient de sa vraie nature, à chaque instant, ne demande aucun effort. L'ouverture à partir de laquelle le monde est vu ne se ferme jamais. Regardez ! jlr     "Cela ne demande pas du tout d’effort, n’est-ce pas ? Cela demande plutôt de se détendre dans ce qui est établi à jamais. Comment pouvons-nous faire des efforts pour quelque chose qui se porte déjà très bien, merci beaucoup !" L’immensité intérieure, Douglas Harding "Cette vision de notre vacuité est toujours accessible, quoi que nous... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 11:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :