17 mai 2016

Eh bien, c'est la méditation

J'ai déjà publié plusieurs fois ce texte, mais je le trouve très inspirant, et donc je le reposte encore. Voici comment Patrul Rinpoche enseigna l'éveil à son disciple Nyoshül Lungtok Tenpe Nyima (1829-1901): "Chaque soir, au coucher du soleil, Patrul faisait une session de méditation sur la pratique de Namkha Sumtruk, étendu sur le dos sur un tapis de laine neuf posé sur un bout de terrain herbeux de la dimension d'un homme. Un soir qu'il était couché là, comme à l'ordinaire, il demanda à Lungtok: " Lungche (cher Lung) ! As-tu... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 20:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 mai 2016

Pratique du Dzogchen dans la vie quotidienne

    Pratique du Dzogchen dans la vie quotidienne par S.S. Dilgo Khyentse Rinpotché "La pratique quotidienne du Dzogchen, c'est simplement développer une acceptation totale, une ouverture sans limite à toutes les situations. Nous devons réaliser l'ouverture en tant que champ de jeu de nos émotions et (nous devons) interagir avec les gens sans artificialité, manipulation ou stratégie. Nous devons tout expérimenter de manière totale, sans nous renfermer en nous-mêmes comme une marmotte qui se cache dans son terrier.... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 20:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 mai 2016

La nature de l'esprit

"La nature de l'esprit est et a toujours été Bouddha. Elle n'a ni naissance ni cessation, comme l'espace." Garad Dorje   Mind’s nature is and always has been buddha. It has neither birth nor cessation, like space. ~ Garab Dorje "Garab Dorjé (Tibetan: དགའ་རབ་རྡོ་རྗེ་, Wylie: dga’ rab rdo rje) est le premier maître humain du Dzogchen selon l'école Nyingmapa du bouddhisme tibétain. Selon la tradition bouddhiste tibétaine, il naquit de façon miraculeuse dans le royaume d'Oddiyana cent soixante-six ans après le parinirvana du... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 avril 2016

Le dzogchen par Philippe Cornu

 Le dzogchen est une école du bouddhisme tibétain qui pointe directement vers la nature de notre esprit. C'est l'école la moins religieuse de Bouddhisme et la plus proche de la Vision Sans Tête. Ici une présentation par Philippe Cornu     Et comme je trouve que c'est une des voies spirituelles les plus profondes, j'ai édité beaucoup de livres sur le dzogchen chez Almora
Posté par josleroy à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 avril 2016

Vous êtes dans votre mode originel

  Très beau texte du maitre bön (Tibétain) Lopön Tenzin Namdak. Ce seul texte suffit pour toute la pratique. 1-Inversez la flèche de l'attention 2-Voir la nature de l'esprit 3-Stabiliser la vision en se familiarisant avec elle 4-Accueillir tout ce qui se présente à partir de la nature claire de l'esprit et le laisser s'autolibérer.   jlr     "Afin de reconnaître clairement l'état naturel, vous devez retourner le regard sur vos pensées. Lorsque vous pratiquez ainsi, vous réalisez qu'à la fois celui qui... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 11:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 avril 2016

Ne divisez pas

"Ne divisez pas les apparences comme si elles étaient là-bas et la conscience ici. Laissez les apparences et la conscience être indivisibles." ~ Tulku Urgyen Rinpoche Do not divide appearances as being there and awareness as being here. Let appearance and awareness be indivisible. ~ Tulku Urgyen Rinpoche
Posté par josleroy à 19:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 avril 2016

Simplement

"Simplement, en nous relaxant dans l'état naturel, non conditionné et ouvert, Nous obtenons les bienfaits de la libération sans but de tout ce qui arrive." Dudjom Rinpoche By simply relaxing in this uncontrived, open, and natural state, We obtain the blessing of aimless self-liberation of whatever arises. ~ Dudjom Rinpoche
Posté par josleroy à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mars 2016

Ne changez rien, ne faites rien

 Déjà publié ici, mais j'adore ce texte.     "Le maitre interpelle l'étudiant et dit : "Oh! Noble fils, y a-t-il un observateur ou une chose qui soit observée? Où cette chose va-t-elle? Et où ne va-t-elle pas? " Vous ne pouvez trouver d'objet à observer ou d'observateur. A ce moment, tout devient comme le ciel. Ne changez rien, ne faites rien. Cette nature est inexprimable. A cet instant, il n'y a plus de noms ou de concepts de clarté, de vacuité ou d'unification. "Vous ne pouvez pas montrer cela par un exemple;... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:17 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 mars 2016

Comme l'espace pur

  "Notre nature de base n'est en rien différente de celle de Bouddha. Elle est comme l'espace pur, qui, qu'il soit obscurcit par des nuages ou qu'il soit un ciel bleu sans nuages, demeure le même dans sa nature basique essentielle." Tulku Urgyen Rinpoche Our basic nature is in no way different from that of a buddha. It’s like pure space, which, whether it is obscured by clouds or is a cloudless and clear sky, remains the same in its basic, essential nature. ~ Tulku Urgyen Rinpoche
Posté par josleroy à 23:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mars 2016

Enfance et dzogchen

« Quelles que soient les perceptions qui s’élèvent, soyez comme un petit enfant qui entre dans un temple magnifiquement décoré : il regarde mais sa perception est dénuée de saisie. Ainsi, laissez donc toute chose intacte dans sa fraîcheur, son naturel, son éclat et sa nature immaculée. Quand vous la laissez dans son état originel, sa forme ne change pas, sa couleur ne s’affadit pas et son éclat ne se ternit pas. Ce qui apparaît n’est souillé d’aucun attachement : ainsi tout ce que vous percevez s’élève comme la sagesse nue de Rigpa,... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,