28 mars 2017

Alors qu'il n'y a absolument rien à faire ?

    "La réalisation passée ou présente Est sans racine, fraîche, instantanée, Elle consiste à demeurer tel quel, sans contrainte. A saisir le temps dans toute sa simplicité immédiate, A se voir dans son absolue nudité à chaque instant, Alors ta vision sera limpide, transparente, sans objet! C'est l'intelligence nue, fulgurante! C'est la spatialité qui ne pose rien, L'étincelante vacuité au delà des formes, Délivrée de la permanence, fluide, Sans limite, vibrante et claire!   Sans unité, sans pluralité, ... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 mars 2017

La Vue du Dzogchen

Voici quelques citations du maitre dzogchen Tulku Urgyen Rinpoche: Il s'agit de reconnaitre la vraie nature de son esprit, Rigpa, à la fois vide et consciente, puis de se familiariser avec cette vue à chaque instant jusqu'à ce que cela devienne naturel. Ce petit livre est excellent pour comprendre le coeur de l'enseignement du Dzogchen. jlr   "Dans le dzogchen, la Vue ultime consiste à se relaxer dans la conscience non-duelle.*La Vue véritable est sans observateur et sans objet observé.*La Vue consiste à reconnaitre notre... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 mars 2017

Et demeurez dans la spontanéité

Je suis allé écouter la première journée des conférences de l'Université Catholique de Louvain consacrées à la non-dualité. Etaient présents notamment Michel Hulin et Philippe Cornu, qui nous ont parlé de la non-dualité dans l'advaita vedanta pour le premier et dans le dzogchen pour le second. Philippe Cornu a fini sa brillante intervention en citant un très ancien et très court tantra du dzogchen : Les Six Vers de Vajra. Le voici jlr   sNa tshogs rang bzhin mi gnyis kyangCha shas nyid du spros dang bral.Ji bzhin pa zhes... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 23:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 mars 2017

C'est ça !

Suite au message de hier sur Sam Harris et sa rencontre de Tulku Urgyen Patrice Gros m'a fait connaitre ce texte sur l'éveil particulièrement.... plein de souffle de Neten Chöling Rinpoche. A noter de Kyentsé Rinpoche pointe droit vers le visage de Neten Chöling... Merci à Patrice ! jlr   "Reconnu comme l'incarnation du trouvent de trésor Chögyur Lingpa, Neten Chöling Rinpoche s'échappa du Tibet en 1959. Il passa ses dernières dans l'Himachal Pradesh (Inde du Nord), où il mourut, après avoir fondé le Monastère de Chöling,... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 février 2017

L'attention sans objet

  "Quand on pratique au niveau de l'attention sans objet, on repose son esprit dans sa clarté naturelle, inaltérée par le passage des pensées, des émotions et des sensations physiques. Cette clarté naturelle est tou­jours présente pour nous, de même que l'espace est tou­jours présent. L'attention sans objet revient en quelque sorte à nous permettre d'être conscients des branches et des feuilles en face de nous, tandis que nous reconnais­sons l'espace qui nous permet de voir en premier lieu les branches et les feuilles. Les... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 février 2017

Mais de quoi faut-il se réveiller ?

L'éveil à sa vraie nature est un réveil ; mais de quoi faut-il se réveiller ? De l’illusion d’être un moi séparé. L'éveil est la découverte que notre véritable identité n'est pas l'individu auquel nous nous identifions habituellement. Nous nous vivons comme un individu séparé (homme ou femme), pourvu d’un âge, d’un nom, d’une nationalité, pourvu d’une histoire, d’une mémoire… Si on me demande, par exemple, qui je suis, je peux répondre en montrant ma carte d’identité…Voilà ce que je crois être, José Le Roy, c’est-à-dire un... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 février 2017

Vision et quiétude

      Faut-il stabiliser son esprit, « détruire son mental », apaiser ses émotions avant d’être capable de voir sa vraie nature ? Faut-il laisser reposer son esprit un certain temps avant d’être capable de s’éveiller à la claire lumière ? Dans le bouddhisme on distingue parfois shamatha et vipashyana, c’est-à-dire la quiétude et la vision profonde. La quiétude est parfois présentée comme une condition préalable à la vision profonde, c’est-à-dire à la vision de sa vraie nature. Je crois... [Lire la suite]
20 janvier 2017

Vaste

Certains textes sont tellement précis qu'ils peuvent par leur seule lecture, conduire à l'éveil. Je trouve celui-ci dessous, écrit par le maitre tibétain Shabkar, d'une remarquable précision :   « Lorsque vous arriverez à la vacuité qui n'a ni couleur ni forme, cherchez si il existe un centre ou une circonférence. Convaincu que milieu et cotés sont identiques, cherchez si il existe un intérieur et un extérieur. Ne trouvant pas de différence entre intérieur et extérieur, vous arrivez au savoir, aussi vaste que... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 décembre 2016

Place le regard dans l'espace

Padmasambhava, maitre tibétain du 8 ème siècle, livre ici les secrets de la pratique à la princesse Yeshe Tsogyal. On comprend qu'il suffit de regarder l'espace en étant détendu, et d'unir son esprit à la vacuité, sans rien faire. Dans ce regard non-duel, il n'y a ni sujet, ni objet. jlr     "Place le regard dans l'espace, droit devant toi, sans bouger les globes oculaires, détends ton attention pour qu'elle soit vive, lumineuse, éveillée et embrassant la tota­lité. Qu'elle soit libre de la fixation d'un observateur... [Lire la suite]
06 décembre 2016

Dzogchen et enfance

James Low est un enseignant contemporain du Dzogchen Tibétain. Il montre dans ce texte que le but de la pratique est de pointer vers l'ouverture innée de l'esprit. Cette ouverture est simplement celle qui était la nôtre quand nous étions enfant. Elle est toujours ici, mais nous l'avons oubliée. Cette référence à l'enfance me rappelle ce qu'on lit dans l'Evangile de Thomas : Logion 4. "Jésus a dit : L’homme vieux de jours n’hésitera pas à interroger un petit enfant de sept jours sur le lieu de la vie, et il vivra, ... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,