07 juillet 2019

le grand, l’inconcevable, l’infini

Un extrait du plus grand roman de la littérature mondiale, Guerre et paix, dans lequel le héros, André, fait l'expérience de la vacuité et de l'infini. Tolstoï fut par ailleurs un grand mystique, un amoureux du Christ. jlr     « Qu'est-ce qui se passe ? Je tombe ? Mes jambes se dérobent », se demanda-t-il et il tomba sur le dos. Il ouvrit les yeux, voulant savoir comment s'était terminée la lutte des Français et des artilleurs, si le rouquin avait été tué ou non, si les canons avaient été pris ou sauvés. Mais il ne... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 avril 2019

La présence éveillée

  La présence éveillée est déjà là, avant même qu'on se mette à la chercher C'est notre conscience même, vaste comme le ciel Tout apparait en elle : pensées, émotions, sensations, sons, formes, couleurs, etc.   Je ferme les yeux ! elle est là sans limite; J'ouvre les yeux ! elle est la vaste ouverture à la place de ma tête. N'allons surtout pas l'identifier au corps ou aux pensées ! Le corps est en elle, et non elle dans le corps!   D'abord nous reconnaissons la vacuité éveillée, puis nous nous reposons dans... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 février 2019

Et laisse l'esprit grand ouvert

    Rigdzin Shri Singha a dit: "L'esprit des êtres est toujours limité; Celui des Bouddhas est omniprésent. Laisser l'esprit aussi ouvert et vaste que l'espace: telle est l'injonction essentielle Qui permet d'approfondir la pratique."     Parfois, analyse ton esprit ; Assure-toi qu'il n'est pas chose tangible, qu'il est dépourvu de centre et de périphérie. Laisse ensuite cette découverte Prendre toute son ampleur.   Parfois, mêle ton esprit au ciel immaculé; Elève-le, étends-le, Et laisse... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 13:31 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
11 janvier 2018

L'espace dans le dzogchen

L'espace du ciel, l'espace physique est un symbole de l'immensité de notre vraie nature.Dans beaucoup de traditions spirituellles - et en particulier dans le bouddhisme - l'espace et le ciel sont fréquemment utilisés comme analogies pour symboliser  ce qui se trouve au-delà des concepts et de la perception sensible : l'essence de l'esprit. Dans le dzogchen tout particulièrement, la référence à l'espace est omniprésente. Par exemple :  «L'Éveil a l'espace pour nature, Et dans l'espace, il n'y a ni effort ni accomplissement... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:27 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 décembre 2017

Une analogie de l'éveil

  Une des analogies qui a ma préférence pour évoquer l'éveil provient de la philosophie indienne, et en particulier de l’advaita vedanta, bien qu’elle se rencontre aussi dans le bouddhisme : il s’agit de l’image du bol et de l’espace. Le bol représente ici notre corps et toutes les limitations auxquelles nous nous identifions (formes, sensations, émotions, pensées…etc) ; et l’espace représente le ciel de la conscience pure. Considérons un bol, ou un pot, ou n’importe quelle vaisselle creuse. L’espace à l’intérieur... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:43 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 septembre 2017

A ce moment, tout devient comme le ciel.

    "Le maitre interpelle l'étudiant et dit : "Oh! Noble fils, y a-t-il un observateur ou une chose qui soit observée? Où cette chose va-t-elle? Et où ne va-t-elle pas? " Vous ne pouvez trouver d'objet à observer ou d'observateur. A ce moment, tout devient comme le ciel. Ne changez rien, ne faites rien. Cette nature est inexprimable. A cet instant, il n'y a plus de noms ou de concepts de clarté, de vacuité ou d'unification. "Vous ne pouvez pas montrer cela par un exemple ; vous ne pouvez le vérifier ou... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 septembre 2016

aucun doute

"J'ai compris que la nature de mon esprit, Source du samsara comme du nirvana, Est ineffable vacuité lumineuse : Rien à quoi s'attacher.   Je suis resté solitaire Dans la plénitude de l'état originel. J'ai laissé ma conscience se détendre; Comme une boule de coton qu'on relâche, Elle a repris sa forme naturelle.   Les ténèbres de l'ignorance Naturellement dissipées, Se déploie alors le vaste ciel De l'immensité absolue.   Aucune question, aucune hésitation : C'est bien la nature absolue. Même si tous... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 septembre 2016

Le ciel brillant de l'automne

"Beaucoup de gens croient à tort que le bouddhisme zen et les autres religions sont mystiques. La pratique du zazen n'a pas pour but de gagner quelque chose de mystique. Zazen a pour but de développer, ou de permettre, un esprit clair..aussi clair que le ciel brillant de l'automne." Suzuki Roshi   "Many people mistakenly believe that Zen Buddhism and other religions are mystical. The practice of zazen is not for gain mystical something. Zazen is for developing-- or allowing-- a clear mind...as clear as the bright autumn... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 13:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 février 2016

Eloge de la vacuité

Dans un très intéressant Cahier de L'Herne sur le Nirvana, dirigé par François Chenet, on trouve une magnifique lettre d'un maitre tibétain contemporain à sa mère : Le miroir des points essentiels, une lettre de Jam-dbyans rDo-rje à sa mère En voici quelques extraits : "Tout chose est par nature vide.Lorsque ce qui est vide regarde ce qui est vide,Qui est là pour regarder une chose vide?Quelle pourrait bien être l'utilité de classifications nombreuses.Telles que : « être vide » et « ne l'être point »Puisque c'est l'illusion qui... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 janvier 2016

Reposez donc dans cet état sans aucune distraction !

J'ai déjà cité ce texte du maitre tibétain Padmasambhava dans mon livre Petit traité de la connaissance de soi Je le redonne ici tant il est magnifique et direct. jlr "Dans cette claire vacuité où les pensées passées se sont évanouies sans trace aucune, Dans cette fraîcheur où les pensées à venir ne sont pas encore : A l'instant où s'établit le mode naturel sans fabrications, Voici cette conscience qui, à ce moment, est en elle-même tout ordinaire, Et dès que vous tournez votre regard nu sur vous-même, Ce regard qui n'a... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,