17 septembre 2016

aucun doute

"J'ai compris que la nature de mon esprit, Source du samsara comme du nirvana, Est ineffable vacuité lumineuse : Rien à quoi s'attacher.   Je suis resté solitaire Dans la plénitude de l'état originel. J'ai laissé ma conscience se détendre; Comme une boule de coton qu'on relâche, Elle a repris sa forme naturelle.   Les ténèbres de l'ignorance Naturellement dissipées, Se déploie alors le vaste ciel De l'immensité absolue.   Aucune question, aucune hésitation : C'est bien la nature absolue. Même si tous... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 septembre 2016

Le ciel brillant de l'automne

"Beaucoup de gens croient à tort que le bouddhisme zen et les autres religions sont mystiques. La pratique du zazen n'a pas pour but de gagner quelque chose de mystique. Zazen a pour but de développer, ou de permettre, un esprit clair..aussi clair que le ciel brillant de l'automne." Suzuki Roshi   "Many people mistakenly believe that Zen Buddhism and other religions are mystical. The practice of zazen is not for gain mystical something. Zazen is for developing-- or allowing-- a clear mind...as clear as the bright autumn... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 mars 2016

Ne changez rien, ne faites rien

 Déjà publié ici, mais j'adore ce texte.     "Le maitre interpelle l'étudiant et dit : "Oh! Noble fils, y a-t-il un observateur ou une chose qui soit observée? Où cette chose va-t-elle? Et où ne va-t-elle pas? " Vous ne pouvez trouver d'objet à observer ou d'observateur. A ce moment, tout devient comme le ciel. Ne changez rien, ne faites rien. Cette nature est inexprimable. A cet instant, il n'y a plus de noms ou de concepts de clarté, de vacuité ou d'unification. "Vous ne pouvez pas montrer cela par un exemple;... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:17 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 février 2016

Eloge de la vacuité

Dans un très intéressant Cahier de L'Herne sur le Nirvana, dirigé par François Chenet, on trouve une magnifique lettre d'un maitre tibétain contemporain à sa mère : Le miroir des points essentiels, une lettre de Jam-dbyans rDo-rje à sa mère En voici quelques extraits : "Tout chose est par nature vide.Lorsque ce qui est vide regarde ce qui est vide,Qui est là pour regarder une chose vide?Quelle pourrait bien être l'utilité de classifications nombreuses.Telles que : « être vide » et « ne l'être point »Puisque c'est l'illusion qui... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 janvier 2016

Reposez donc dans cet état sans aucune distraction !

J'ai déjà cité ce texte du maitre tibétain Padmasambhava dans mon livre Petit traité de la connaissance de soi Je le redonne ici tant il est magnifique et direct. jlr "Dans cette claire vacuité où les pensées passées se sont évanouies sans trace aucune, Dans cette fraîcheur où les pensées à venir ne sont pas encore : A l'instant où s'établit le mode naturel sans fabrications, Voici cette conscience qui, à ce moment, est en elle-même tout ordinaire, Et dès que vous tournez votre regard nu sur vous-même, Ce regard qui n'a... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 septembre 2015

vide comme le Ciel

Voici un entretien que j'ai lu dans le Tchouang-Tseu : "Tien Tseu-fang était assis auprès du prince Wen de Wei et lui tenait compagnie. Comme il avait plusieurs fois dit du bien d'un certain Si Kong, le prince lui demanda : "Ce Si Kong est-il ton maître ?" - "Non, répondit Tien Tseu-fang, c'est un homme de mon quartier. J’ai fait son éloge parce que, l'entendant parler du fonctionnement des choses j’ai plusieurs fois trouvé ses paroles sensées." - "Mais n'as-tu donc pas de maitre ?" reprit le prince. -"Si", dit Tien Tseu-fang. ... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 mai 2015

Le sens ultime de l'esprit

  "Pareil au ciel, sans limites ni centre, L'Éveil à la luminosité incomposée Possède son propre éclat intérieur, clarté lumineuse sans impureté Qui est vu à l'instant même où l'on reçoit les bénédictions de lignée du sens ultime.   Quand on décide fermement et sans l'ombre d'un doute Qu'en sa nature l'esprit véritable est sans artifices, On ne peut décrire une telle nature par la voie de l'expression verbal La réalité absolue s'élève d'elle-même, de par son essence.   Ce qu'on appelle « L'éclat lumineux... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 avril 2015

un ciel en vous

« Soyez, simplement, spacieux.Grâce à l’'espace, tout est possible.Si vous ne l’'êtes pas, aspirez à l'être,Et, déployez un ciel en vous. » Dudjom Rinpotché   vu sur le blog de Matthieu Ricard Moinillon du monastère de Shéchèn (Tibet oriental, 2002), Photo de M.Ricard   Je trouve le ciel en moi chaque fois que je regarde le monde à partir de l'ouverture de la vision. Le monde n'est pas perçu à partir d'un individu limité et enfermé (on ne sait trop comment) dans une tête, mais à partir d'une vacuité sans limite et... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 mars 2015

Rien à faire, nulle part où aller

Voici un extrait de l'Upadeshasahasri de Shankara, chapitre 14     "Pour la conscience du soi qui a surgi dans le ciel sans tâche et serein qui a pour unique saveur la connaissance non-duelle, dites-moi quelle autre action y a-t-il à considérer ?   L’observateur étant sans souffle, étant sans pensée, et n’étant pas non plus assujetti à des liens, lui en effet, étant omniprésent comme l’espace, comment pour moi y aurait-il quelque chose à accomplir ?   Je ne vois pas d’absence de stabilité... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 octobre 2014

Le regard sans intermédiaire

Nous ne voyons pas notre vraie nature car notre regard est arrêté par notre identification à des images de nous-mêmes : les pensées, les émotions, le visage... Pour voir l'espace de la conscience il faut plonger son regard dans la vacuité de la source au-delà de tous ces "intermédiaires". Voici ce qu'écrivait Jean Tauler (Mystique chrétien 14e) « Un homme devrait tendre à Dieu avec tant d'application, qu'il n'ait plus d'attention pour toutes ces choses, qui se greffent de droite ou de gauche sur l'une ou l'autre grâces reçues.... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 11:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,