16 septembre 2014

Élévation et abaissement

  "Élévation et abaissement. Une femme qui se regarde dans un miroir et se pare ne sent pas la honte de réduire soi, cet être infini qui regarde toutes choses, à un petit espace. De même toutes les fois qu’on élève le moi (le moi social, psychologique, etc.) si haut qu’on l’élève, on se dégrade infiniment en se réduisant à n’être que cela. Quand le moi est abaissé (à moins que l’énergie ne tende à l’élever en désir), on sait qu’on n’est pas cela. Une très belle femme qui regarde son image au miroir peut très bien croire... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 11:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mars 2014

L'attention est amour

Je me demandais l'autre jour ce qu'était véritablement que l'amour; et une réponse est venue spontanément : l'amour véritable est attention. Aimer quelqu'un ou quelque chose  c'est lui prêter attention, complètement, absolument. Alors dans l'espace de l'attention, ce qui est là est vraiment vu, accueilli. Mais cette attention exige que je disparaisse en tant que spectateur attentif, que je sois vide, ouvert. Seule cette ouverture totale - sans "je" - est capable d'amour car seule elle est capable de cet accueil absolu de tout.... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 23:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
01 février 2013

De la personne à l'impersonnel

  "Ce qui est sacré, bien loin que ce soit la personne, c'est ce qui, dans un être humain, est impersonnel ... La Vérité, la Beauté habitent le domaine des choses impersonnelles et anonymes. La perfection est impersonnelle.(...) Le passage dans l'impersonnel ne s'opère que par une attention d'une qualité rare et qui n'est possible que dans la solitude (....)Il n'y a pas de passage du collectif à l'impersonnel. Il faut que d'abord une collectivité se dissolve en personnes séparées pour que l'entrée dans l'impersonnel soit... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:47 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,