27 octobre 2016

L'Ouvert sans repère

"Ce n'est tant qu'on est dans l'Ouvert, mais qu'on s'y engage indéfiniment, emporté dans une progression sans halte ni repère" Rilke Huitième élégie de Duino  
Posté par josleroy à 13:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

08 janvier 2016

Solitude

  "Une seule chose est nécessaire: la solitude. La grande solitude intérieure. Aller en soi-même, et ne rencontrer, des heures durant, personne - c'est à cela qu'il faut parvenir. Etre seul comme l'enfant est seul quand les grandes personnes vont et viennent, mêlées à des choses qui semblent grandes à l'enfant et importantes du seul fait que les grandes personnes s'en affairent et que l'enfant ne comprend rien à ce qu'elle font. S'il n'est pas de communion entre les hommes et vous, essayez d'être prêt des choses: elles ne... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 14:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 novembre 2015

Seuls nos yeux sont comme retournés

  S'éveiller à sa vraie nature c'est devenir conscient de l'espace vide à partir duquel la vision a lieu ; c’est prendre conscience de l'ouverture immense, infinie, sans forme et transparente dans laquelle le monde des formes jaillit à chaque instant. S'éveiller, c'est vivre à partir de l'Ouvert. Rilke, dans un de ses plus beaux poèmes – la Huitième élégie de Duino –,  nous parle de cet Ouvert, das Offene. L’Ouvert, pour le poète allemand, est l’espace pur qui permet à la présence des choses de se donner,... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,