19 janvier 2017

Et dans ce frisson

Jean-Charles m'a fait parvenir ce texte, en me disant que c'est ce qu'il ressentait dans la Présence : un frisson inconnu qui vous rend vivant.     « Imaginez, pour un instant, qu'étant dans une forêt vous n'ayez plus de noms pour ce que vos yeux rencontrent, pour ce que vos oreilles entendent, pour ce que sent votre peau. Qu'est-ce que vous rencontrez ? Ce n'est pas un « ça » puisque vous n'avez pas de concept à votre disposition, mais vous rencontrez une vie extraordinaire qui vous fait... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

03 janvier 2015

L'éveil et 2015

Meilleurs voeux 2015 à tous les lecteurs de ce blog ! Je formulerai ce simple souhait : que les hommes et les femmes s'éveillent à leur Être intérieur. Je suis persuadé - sans faire de prophétie - que de plus en plus d'êtres humains accèdent à leur véritable identité et font l'expérience de l'Être par différents chemins(c'est ce que dit Dürckheim dans l'extrait ci-dessous).Il suffit pour en être persuadé de regarder sur les rayons des librairies la quantité de livres publiés sur l'éveil (et je reçois un grand nombre de manuscrits... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mars 2013

Demeurer

Premières fleurs dans les arbres dans le Haut-Langedoc, quelques jours avant le printemps.     "Sur le bord du chemin, une rose. Quelle belle rose! nous le constatons, et continuons. Toujours nous continuons. Nous avons désappris à demeurer. Demeurer en écoutant est pourtant la seule chance de rencontre avec le non-temps dans le temps, avec l'ESSENCE dans et au-delà de la rose et de toutes choses." K.G. Dürkheim, Le son du silence    
Posté par josleroy à 16:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
10 février 2011

L'éveil au vide

  J'ai beaucoup aimé lire Durkheim, et je me souviens de ce passage qui m'avait particulièrement frappé dans son œuvre : la découverte de la vacuité par Durckheim en entendant une lecture du Tao-Te King.    Karlfried Graf Durckheim   (1896-1988)    "Avec la fin de la période militaire commencèrent mes études. L’attrait personnel exercé par Max Weber me fit choisir d’abord l’économie politique. Puis, bientôt, un changement de cap m’orienta vers la philosophie. La... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 08:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,