19 octobre 2019

Rien

 Dans un de mes livres, je cite ce texte d'Henri Michaux.         « Rien Seulement Rien “Rien” s’élève du naufrage   Plus grand qu’un temple Plus pur qu’un dieu   “Rien” suffit Frappant le reste d’insignifiance Pacifiante insignifiance Bénédiction par le “Rien”   Pour l’éternité “Rien” Réjouissant le cœur Distribué à tous »   Henri Michaux, Vers la complétude, Œuvres complètes, La Pléiade, Tome III, p. 750.  
Posté par josleroy à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 juin 2019

C'est un regard impersonnel

(repost 2011) "Ce n'est pas à travers les trous oculaires que je vois.  C'est à travers un oeil qui est derrière et au-dessus.  Un oeil qui est chez moi et fait comme chez lui.  Comme chez toi.  C'est un regard impersonnel.  Ce qu'il voit au dehors, est personnel.  Ce qui est dehors, apparaît et disparaît.  Mais cet oeil qui voit tout n'est jamais apparu, c'est simplement une ouverture qui laisse sa place au monde."      "Je vais aller là où je ne suis jamais allé,... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 septembre 2018

Tentatives de Jacques Goorma

Jacques Goorma est un poète contemporain qui évoque admirablement l'expérience non-duelle de l'Espace, de l'Ouverture, souvent dans des termes proches de Douglas Harding (qu'il ne connaissait pas pourtant) J'ai déjà partagé ici certains de ces poèmes : ici , ici, ici, ici, ou là. Jacques m'a envoyé ces nouveaux textes dont je vous livre quelques perles.              
Posté par josleroy à 14:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2018

en un éclair d'hyperconscience

Mon ami Aline m'a envoyé hier ces deux extraits du journal de Charles Juliet : Gratitude Charles Juliet fait ici référence - sans aucun doute - à une expérience d'éveil non-duel. Merci Aline ! jlr   "22 janvier J'ai souvent repensé à cet ami qui me reprochait d'employer le mot « centre », un mot pour moi inévitable et essentiel. Ce que je disais dans la note concernant cet ami, je l'ai tiré d'une expérience qu'il ne vit pas, qu'il n'a jamais vécue. Or nous savons bien que dans ce domaine la connaissance n'a pas d'autre... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 novembre 2017

C'est un regard impersonnel

 
Posté par josleroy à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 novembre 2017

Sur une branche nue

    "Sur une branche nue, un corbeau est descendu Soir d'automne."   "Jour de bonheur tranquille le mont Fuji voilé dans la pluie brumeuse."   "Le cheminpersonne pour l'emprunterseulement le crépuscule d'automne"   BASHÔ      
Posté par josleroy à 23:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2017

J'en reviens toujours à l'éveil

        J'en reviens toujours à l'éveil comme ce lieu de naissance où tout commence et où rien ne finit.   J'en reviens toujours à l'éveil Encore et encore pour m'abreuver à cette source qui donne vie au monde et aux êtres encore et encore Ici, je suis vivant ; ici je suis large ; ici je suis libre. Ici, je m'infinis et je m'espacifie. Ici, je me perds et le monde se révèle   J'en reviens toujours à l'éveil comme le bateau revient au port comme l'oiseau revient à la branche comme le... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 mars 2017

l'individualité même semblait se dissoudre

Alfred Lord Tennyson est un poète anglais (1809-1892)   que citait quelques fois Douglas Harding. C'est l'un des poètes britanniques les plus célèbres de l'époque victorienne. Voici deux de ses textes qui expriment assez clairement, je crois, une expérience de non-dualité. Merci à Colin Fox de m'avoir rappelé ces beaux passages.     « Depuis mon enfance, j'ai fréquemment éprouvé une sorte d'extase à l'état de veille quand j'étais tout seul. Cet état s'est produit généralement en me répétant mon propre nom à... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 février 2017

L'expérience du Réel

Hier j'ai écouté la très intéressante conférence de Colette Poggi à Paris dont le thème était : L'expérience du Réel chez Abhinavagupta. Colette Poggi Abhinavagupta est un philosophe indien du 10ème, 11ème siècle et appartient à la tradition qu'on appelle Shivaïsme du Cachemire. La réalité pour Abhinavagupta est la Conscience, et sans elle il ne peut y avoir d'ailleurs aucune expérience du tout. Pour faire l'expérience de cette conscience, Colette nous a rappelé qu'il s 'agit d'opérer un retour vers le coeur de la conscience... [Lire la suite]
30 janvier 2017

S'émerveiller

Un livre qui vient de sortir et qui contient de belles pages sur l'émerveillement et le regard de l'enfance. jlr   "On a souvent associé, à juste titre, l'émerveillement au regard d'enfance. Dans Le Peintre de la vie moderne, Baudelaire note - et la déclaration, pour être bien connue, ne va pourtant pas de soi - que « le génie n'est que l'enfance retrouvée à volonté ». Je ne crois pas qu'il associe ici l'enfance à l'ingénuité, ni même à une posture « originelle » ou à un paradis perdu. L'incite à rapprocher l'artiste de... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,