11 mai 2010

Pierre Hadot : philosophie et spiritualité

Le philosophe Pierre Hadot est mort dans la nuit le 24 avril dernier. Hadot est un philosophe important qui a su rappelé pour ceux qui l'avaient oublié, et ils sont nombreux- que la philosophie n'est pas avant tout une discipline uniquement théorique. Elle est essentiellement un "amour de la sagesse" comme l'indique l'étymologie, une véritable conversion existentielle et spirituelle. Il a notamment montré l'importance des exercices spirituels dans la philosophie antique. Comme l'écrit Roger Pol-Droit à propos de Hadot :... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 11:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mai 2010

De l'obésité à la vacuité

Voilà une photo que j'ai trouvée, affichée dans Paris pour la journée européenne de l'obésité. Cette photo est une photographie première personne. Le ventre est certes gros, mais la vacuité au-dessus des épaules est évidente : personne ne regarde ! L'obésité est un problème de santé grave, source de souffrance, c'est certain, et qui a sans doute de multiples causes.La personne obèse cherche à se remplir de nourriture, en fait seul son corps se remplit et tombe malade. Ce que nous voulons vraiment vraiment, et chacun d'entre... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:22 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mai 2010

Socrate et Mafalda

Un peu d'humour...Dans le monde de Mafalda, quelques dessins pleins de sagesses... Nous sommes identifiés à notre image dans le miroir. Se connaitre soi-même, c'est cesser de confondre l'essence -ce que je suis- et mon reflet -mon apparence à un mètre. L'identification à l'image est acquise, non innée. Un bébé ne se reconnait pas dans le miroir. Vers 4, 5 ou 6 ans, l'identification est achevée. Cette confusion entre essence et apparence est un passage obligé. Mais ce n'est pas la fin du voyage. L'étape suivante est... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 mai 2010

Vacuité et compassion

Tout est-il parfait ?Oui, la vacuité accueille tous les phénomènes ; elle dit oui à tout, ne rejette rien. Dans l'instant, rien ne manque. L'être est.Mais il faut aussitôt ajouter qu'il y a de la souffrance. Les enfants, les femmes, les hommes souffrent ainsi que les animaux. la souffrance est universelle.Alors tout est parfait mais le monde souffre.Cette souffrance n'est pas illusoire ; elle est bien réelle.C'est pourquoi de la vacuité nait la compassion,  ce que j'appelle le cœur brisé. On peut voir sa vraie nature et n'être... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 20:11 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 mai 2010

Atelier à Paris

Je vous invite à un atelier à Paris autour de l'enseignement de Douglas Harding.Le vendredi 7 mai à 20h30c'est gratuitrenseignements : josleroy@aol.com Voici un entretien entre Anargala et Douglas Harding en 2005. Anargala: "Certains disent que le 'Je suis' est la réalité ultime, finale. D'autres disent que, même si c'est un moyen utile, il faut ensuite le délaisser ou le dépasser. Qu'est le 'Je suis' pour vous ?" Douglas Harding : - Le 'Je suis' est ultime, car pour douter de mon existence, il faut encore que je doute.... [Lire la suite]
04 mai 2010

Peintures premiere personne

Colin Fox m'envoie deux peintures en première personne de Joseph Plaskett (que je connaissais pas) . Peu d'artistes se sont ainsi représentés. On voit clairement que les mains sortent du vide et que c'est l'espace vide qui regarde le monde et qui le goute... jlr Joseph Plaskette est un artiste canadien né en 1918 qui a étudié à Paris auprès de Fernand Léger.

02 mai 2010

Jean Bouchard D'Orval : Au coeur de l'instant

Les éditions Almora publie un livre de Jean Bouchard D'Orval avec un cd : Au coeur de l'instant. Il s'agit de la  réédition d'un livre d'entretiens publié en 2002 augmenté de nouveaux dialogues. Bonne lecture!
Posté par josleroy à 14:45 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mai 2010

Clarté de lune

Je reviens de la campagne. Pleine lune dans l'espace. Trois merles qui ont quitté le nid. Fleurs de pruniers. Champs de colza jaunes sur ciel bleu. Et la vacuité qui reçoit le monde. Et en rentrant à Paris, je trouve ce poème de Hyegun (1320-1376) (Chine): "Entre les quatre murs, à l'origine, rien,On ne sait où placer la porte.Ce petit ermitage, vide, vide et calme,Clarté de lune et vent pur balaient les nuages blancs" dans Ivresse de brumes, griseries de nuages, traduit du chinois et du sino-coréen, présenté et... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 avril 2010

Je ne sais pas

J'aime beaucoup cette histoire qui concerne Bodhidharma le patriarche qui introduisit le bouddhisme en Chine. Un jour l'empereur Wu-ti vint lui rendre visite et lui demanda : "Quelle est la suprême signification de la vérité sacrée?" Bodhidharma dit :" Immense vacuité, rien de sacré'" L'empereur demanda encore :"Qui se tient devant moi?" Bodhidharma répondit. :" Je ne sais pas." L'empereur ne fut pas satisfait alors Bodhidharma traversa la rivière et s'en alla. Nous aussi restons avec ce non savoir de nous même dans la pure vacuité. ... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:27 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
20 avril 2010

Le visage originel

"Sans penser au bien et au mal, en ce moment précis, quel est ton visage originel?" Houei-Neng Regardez! Ce visage originel est votre absence de visage au dessus de vos épaules maintenant. Une immensité de clarté. Une vaste fenêtre remplie du monde. José
Posté par josleroy à 21:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]