20 février 2017

C'est mais personne ne sait quoi

J'ai lu aujourd'hui ce poème dans le livre de Marguerie Porete, Le miroir des âmes simples et anéanties Marguerite Porete est une mystique française du 13ème siècle, qui vécue près de Valenciennes. Elle fut brûlée vive à Paris, place de Grève  le 1er juin 1310 pour hérésie. Son jugement fut rendu par l'inquisiteur pour le Royaume de France, Guillaume de Paris Le poème n'est pas d'elle mais d'un de ses contemporains anonymes,mais elle aurait pu le signer, tant il est proche de sa mystique exceptionnelle. Marguerite Porete... [Lire la suite]

21 septembre 2016

Je suis réduit à rien

Poème de Tauler (1300-1361), le grand disciple de Maitre Eckhart.   "CANTATE DE LA NUDITÉJe chanterai ce chant nouveau : la nudité. La pureté réelle est vide de pensée; La pensée, elle doit se tenir à l'écart. C'est ainsi, moi que j'ai perdu ce qui est moi. Je suis réduit à rien.Qui s'est dépouillé de l'esprit ne peut plus avoir de souci.Ce qui m'est étranger cesse de me leurrer. Et j'aime autant être pauvre que riche. Point d'image qui me contente : Il m'a fallu me vider moi-même. Je suis réduit à rien.Qui s'est dépouillé de... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 novembre 2015

Laisse ce quelque chose

  « Car nulle part corporellement, c'est partout spirituellement... j'aimerais mieux n'être nulle part corporellement, luttant avec cet aveugle rien, que d'être un si grand seigneur que je puisse, lorsqu'il me plairait, être partout corporellement... Laisse ce partout et ce quelque chose, pour ce nulle part et ce rien. Ne t’inquiète point si ton intelligence ne peut appréhender ce rien, car assurément je ne l'en aime que mieux. Il est en lui-même si précieux qu’elle ne peut l'appréhender. Ce rien, on l'éprouve plutôt qu'on... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 janvier 2015

L'Intériorité

d’après « Le pèlerin chérubinique »Angelus Silesius (1624-1677)   Arrête ! où cours-tu donc, - quand le ciel est en toi ?En cherchant Dieu ailleurs, tu le manques à coup sûr. (I, 82) Insensé l’être humain qui va boire à la mareet oublie la fontaine qui jaillit chez lui ! (I, 300) Tu as beau le nier, mais qui demeure en soientend  Dieu lui parler,même en dehors du temps  en dehors de l’espace. (I, 93) Dieu est en moi le feu, et moi en lui, lumière, lumière qui... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 mars 2014

L'attention est amour

Je me demandais l'autre jour ce qu'était véritablement que l'amour; et une réponse est venue spontanément : l'amour véritable est attention. Aimer quelqu'un ou quelque chose  c'est lui prêter attention, complètement, absolument. Alors dans l'espace de l'attention, ce qui est là est vraiment vu, accueilli. Mais cette attention exige que je disparaisse en tant que spectateur attentif, que je sois vide, ouvert. Seule cette ouverture totale - sans "je" - est capable d'amour car seule elle est capable de cet accueil absolu de tout.... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 23:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
04 avril 2013

Philosophie et mystique

« Si l’on veut l’exprimer ainsi, on peut dire que la philosophie est mystique. Car le mysticisme est une intuition directe dans des profondeurs encore non-dites. Mais le propos de la philosophie est de rationaliser le mysticisme : non pas en donnant des explications qui le font évanouir, mais en introduisant de nouvelles caractérisations verbales, rationnellement coordonnées. » Alfred Whitehead(1861-1947)  
Posté par josleroy à 10:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

07 décembre 2012

Expériences mystiques en Occident

Dominique Tronc, spécialiste de la mystique chrétienne du XVII eme siècle, vient de faire paraitre aux Editions Deux Océans, les deux premiers tomes d'une anthologie de la mystique d'Occident . Quatre volumes sont prévus. Grâce à ces ouvrages, nous disposons d'une vaste anthologie de textes difficiles à trouver et d'une histoire de la mystique d'Occident.   un de mes auteurs préférés : Benoit de Canfeld (16eme siècle)   "L'âme demeure suspendue en une immense vacuité..., sans pouvoir voir ni appréhender chose... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:58 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 juin 2012

On regarde sans voir

Voici un texte d'une mystique chrétienne contemporaine: Jeanne Schmitz-Rouly. Voici ce qu'en dit son éditeur : "Née à Mons en 1891, morte à Bruxelles en 1979, nous la voyons tout occupée par l'accomplissement exact de ses tâchesd'épouse et de mère de famille. Sur ce terrain banal, et à l'insu de tous, l'intensité et la lucidité de son union à Dieu la rangent pourtant parmi les grandes mystiques du XX° siècle."   "Dans le tram, j'avais commencé à dire une dizaine pour la sainte Eglise, pour les souffrances de l'Eglise, et je... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 23:42 - - Commentaires [60] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mars 2012

Mystique et quotidien : Comte-Sponville et Olivier Raurich

Suite de cette video http://eveilphilosophie.canalblog.com/archives/2012/02/25/23608299.html  Video sympa, très générale.  
Posté par josleroy à 12:08 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2011

L'Ouvert

L’Ouvert est l’espace dans lequel les choses se donnent. Il est l’absence et pourtant en lui la présence intime des choses se révèle. L’Ouvert est la lumière qui déploie la clairière du monde. Et l’homme est l’Ouvert même s’il ne le voit pas, même s’il ne le sait pas, même s’il s’enferme dans les limites étroites de son corps et des ses pensées. Car l’Ouvert permet aussi l’oubli. Quand l’homme s’éveille à l’Ouvert, il se découvre si vaste, si libre, si vivant qu’il en demeure étourdi, et si plein de gratitude que chaque jour,... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:49 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :