03 mars 2010

Transparence

Quand nous sommes identifiés au corps, nous nous vivons comme opaque et visible. Nous pensons que les autres peuvent nous voir. Nous sommes une chose parmi d'autres choses.Pourtant,  ce que nous sommes véritablement est transparent. Lin-Tsi, le grand maitre du T'Chan, disait: "Adeptes de la voie, le Dharma du Bouddha ne requiert aucun effort. Il n'y a rien d'exceptionnel à faire - déféquer, uriner, se vêtir, se nourrir, s'étendre quand la fatigue le commande...Le véritable disciple de la Voie ne regarde pas les défauts... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 14:10 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : ,

25 février 2010

Une image de l'éveil

Le dernier livre de Dennis waite vient d'être traduit en français sous le titre : l'illumination, le chemin dans la jungle. Je parlerai bientôt plus en détails de ce livre, mais pour l'instant je voudrais simplement faire connaitre une image de l'éveil que donne Waite et qui me semble interessante. "Une image qui pourrait représenter ce processus (de l'illumination) serait les peintures "oeil magique", qui au premier abord paraissent être simplement un motif irrégulier de points colorés. Cette apparence pourra... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:38 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 février 2010

Peter Fenner : l'Esprit lumineux

Nous publions chez Almora ce mois ci un livre de Peter Fenner : L'esprit lumineux. L’auteurPeter Fenner, Docteur en philosophie, a rencontré son guru-racine, le fameux lama tibétain Thubten Yeshe en 1974. Il a étudié avec de nombreux maîtres éminents en Australie, aux USA, au Népal, en Inde dont Sogyal Rinpoche et  Chögyal Namkhaï Norbu. Il a également étudié les pratiques Zen et celles du bouddhisme Theravāda.En 1983, il acheva son doctorat en psychologie et philosophie de la tradition Mādhyamika du bouddhisme Mahāyāna. Il a... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:13 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 février 2010

L'éveil au journal de 20h

Je trouve étonnant que l'éveil soit ignoré de notre société, de nos médias, de notre culture. L'éveil est absent des collèges, des lycées, des universités. On n'en parle pas (ou si peu) dans les médias,  dans la presse,  à la télévision. Pourtant la nouvelle que notre identité ne se limite pas à notre individualité devrait faire la une du journal de 20 heures! La découverte que notre vraie nature est éternelle, immobile, vide, sans limite devrait être le scoop de l'année et même du siècle. C'est bien plus impressionnant que... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 17:49 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :
28 décembre 2009

L'éveil et autrui

Certaines personnes dans les stages me disent qu'elles ont parfois du mal à voir leur vraie nature en étant en relation avec des gens, parce que parler avec quelqu'un, ou même simplement être avec quelqu'un les décentre. Pourtant la relation avec autrui ne s'oppose pas à la vision de la vacuité au-dessus des épaules. Rien ne s'y oppose d'ailleurs. Cette relation peut même devenir une aide pour prendre conscience de soi. Le visage de l'autre là-bas me révèle l'absence du mien ici et je peux ainsi très facilement voir que je ne suis... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 11:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 décembre 2009

Le vélo et l'art de voir sa vraie nature

Je me dis parfois que voir sa vraie nature ressemble un peu à l'art de faire du vélo. Au début, quand on apprend, faire du vélo est un peu difficile. C'est une chose nouvelle et on tombe souvent. Il faut beaucoup d'attention parce que l'équilibre n'est pas encore naturel. Il est, au commencement, un peu délicat de regarder le paysage ou les gens autour en même temps qu'on pédale, parce que toute notre attention se porte sur le poids de notre corps qui ne doit pas aller trop à droite ou à gauche. Mais avec le temps et la pratique, -... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:06 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

05 décembre 2009

Notre erreur fondamentale

Notre erreur fondamentale, comme le disait Douglas Harding, c'est de penser que notre réalité est notre apparence.Nous croyons que nous sommes ici, au centre de nous-mêmes,ce que nous paraissons être, là-bas, à distance.De l'extérieur, je parais un homme; mais ce n'est pas ce que je suis vraiment. Nous confondons notre apparence vue de l'extérieur et notre réalité. Que suis-je alors? Eh bien, il suffit pour le savoir d'avoir l'audace de regarder en soi-même en retournant la flèche de l'attention de 180°. Nous ne sommes pas un... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:30 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,
02 décembre 2009

Echo de l'atelier du 29 novembre : L'éveil et le recul

L’éveil est-il une prise de recul ? Judy Bruce (Judy est anglaise et a été une amie proche de Douglas Harding avec qui elle a animé des ateliers) : Quand on regarde au-dessus de ses épaules, c’est clair et vide. Je suis sure que tout le monde le voit dans cet atelier  maintenant. Mais en même temps, très rapidement il y a des choses qui apparaissent des pensées comme : il fait chaud, qu‘est-ce qu’on va manger ? , quand est la pause ? etc.. Cela est normal, c’est ainsi que nous sommes. Et on ne se débarrasse jamais de... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 17:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
26 octobre 2009

C'est l'Un qui se connait

Dans un de ses entretiens, Nisargadatta Maharaj  dit  que les Upanishads en réalité parlent de lui - Maharaj-, que le Brahman dont il est constamment question dans les textes n'est autre que lui, Nisargadatta Maharaj. Nisargadatta Maharaj On pourrait être choqué d'une telle prétention, mais cela m'apparait en fait évident : ce que nous sommes vraiment est le Brahman, le Soi Ultime, l'absolu, et c'est de cela dont parlent en effet ces textes. Non pas bien sur de notre "moi" empirique et socialement déterminé mais... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 juin 2009

L'éveil

Pourquoi chercher midi à quatorze heures ? Pourquoi chercher loin ce qui est tout près? L'éveil à sa vraie nature est évident et simple, pourquoi ne pas ouvrir les yeux pour le découvrir?Il suffit que j'inverse la flèche de mon attention de 180° pour observer ce qui observe en moi; je découvre alors que personne ne regarde le monde. Ce n'est pas un individu qui regarde en moi, ce n'est pas deux yeux, mais l'espace clair et vaste.Rien de plus n'est nécessaire.S'ouvre alors en moi une vision d'une profondeur sans limite et d'un mystère... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 23:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,