14 octobre 2011

Le Je

"Ferme les yeux et dis en toi-même, silencieusement, de façon sacrée et secrète, avec douceur, le mot "je, je". Ce Je en ton centre est puissant. Ce Je au beau milieu de toi est plus grand que n'importe quel problème dans le monde extérieur. Ce Je au beau milieu de toi est venu pour que tu puisse avoir la vie et que tu puisse l'avoir en abondance. Ce Je a été avec toi "avant qu'Abraham ne fût", à attendre que tu le reconnaisse et l'honore... Pour beaucoup d'entre nous il a été facile d'admettre que Dieu est omnipotent, omniscient et... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 00:11 - - Commentaires [64] - Permalien [#]

06 octobre 2011

Les sardines et l'océan

Cet après-midi, vers 17h, le métro fonctionnait très mal  sur la ligne 3 à cause de disfonctionnements sur la ligne. Le résultat est bien connu des parisiens : foule sur le quai, foule dense dans les voitures du métro. Des centaines, des milliers de gens s'entassaient, se pressaient, s'écrasaient, se marchaient sur les pieds, se poussant du coude ou du genou..tandis que le haut-parleur nous demandait d'être patients...Les gens ralaient ou riaient (plus rarement), pestaient ou s'en amusaient mais un voyageur décrivit assez... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 23:00 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
02 octobre 2011

Le paradoxe de la connaissance de soi

Voici un court extrait de ma conférence "Connaissance de soi et éveil" donnée à Nantes le samedi 1er octobre à l'invitation de la librairie l'Autre Rives pour la sortie de mon dernier livre Le saut dans le vide. "Le paradoxe de la connaissance de soiIl existe un paradoxe dans la connaissance de soi ; en effet dans ce cas le chercheur est identique à ce qui est cherché. Je suis celui qui recherche et je suis celui qui est cherché.D'ailleurs ce paradoxe avait conduit Platon dans son Charmide à mettre en doute une telle connaissance de... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:59 - - Commentaires [80] - Permalien [#]
Tags : ,
11 septembre 2011

Centre de pleine conscience

Un ami, Fabien Devaugermé, vient de créer un Centre de la pleine conscience près de Paris. Je salue cette initiative que je trouve intéressante. Centre de pleine conscience     "Comment y voir plus clair dans les différents types de méditation et leurs effets ?   Les médias commencent à parler des effets positifs de la méditation. Parfois de nombreuses confusions sont faites au passage, ce qui est normal compte tenu de la diversité des méthodes et du fait qu'il soit difficile de parler de la méditation de... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 11:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juillet 2011

Asymétrie

L'asymétrie est un rappel efficace vers la vérité de soi-même. Je vois des couleurs, mais qu'est-ce qui voit des couleurs ? Certainement pas une couleur, mais une absence de couleurs. Couleurs là-bas, absence de couleurs ici. Transparence. J'entends des sons, qu'est-ce qui entend ces sons? Certainement pas un autre son, mais le silence. Sons là-bas , absence de sons ici. Silence. Et de même pour tout. Formes là-bas, absence de formes ici. Sans-Forme. Mouvements là-bas, absence de mouvements ici. Immobilité. Temporalité là-bas,... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:00 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 juin 2011

L'éveil bleu

Hier, je me rendais à un rendez-vous dans Paris. Je marchais sur le trottoir l'esprit occupé, pensant à ce que j'allais dire ou demander, quand soudain, sans crier gare, la devanture bleue d'un magasin a saisi ma perception. J'étais dans mes pensées, et brutalement, dans un regard éblouissant, le bleu est apparu comme un événement sidérant. Pourtant, rien de spécial dans ce bleu.  Il ne s'agisssait que de banals volets en vieux bois, d'un bleu simple, un peu pastel. Mais parce que j'étais tourné vers les pensées, le bleu m'a... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juin 2011

La brise qui tout emporte

Il fait chaud sur Paris ce soir ; je suis sur le balcon et une brise souffle sur ma peau. Mais si je ferme les yeux, je réalise que personne ne ressent cette chaleur et ce souffle. Il n'y a pas ici un sujet percevant des objets ; il n'y a pas ici de distance entre un observateur solide et des phénomènes. Je ne suis pas enfermé dans un sac de peau à forme humaine, coincé à l'intérieur d'une boite que le vent extérieur viendrait toucher. Non, non... En prêtant attention à ce qui est donné dans l'expérience de l'instant présent, je... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juin 2011

Nulle part où aller ! Rien à faire !

Nulle part où aller ! Rien à faire ! L'éveil n'est pas un état à atteindre mais une évidence à voir ici et maintenant. Rien à faire parce que le faire, l'action est du domaine du temps, et de la causalité. Or, ce que je suis, je le suis quoique je fasse. Ce que je suis ne se situe pas dans le temps et transcende la cause et l'effet. Nulle part où aller parce que je suis déjà parfaitement ce que je suis. Je ne bouge pas de toute façon, c'est le monde qui bouge en moi. Il s'agit juste de voir, de voir l'espace à partir duquel il y a... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juin 2011

Du temps et de l'éveil

Chaque instant nous offre une ouverture vers l'éveil ; chaque instant est une porte vers la nature véritable de l'esprit. Vais-je rester endormi dans la chaine des pensées-émotions temporelles, où vais-je maintenant bondir vers la claire conscience ? Vais-je vivre mécaniquement dans la chaines des habitudes ou vais-je couper nette cette chaine pour m'en libérer ? Le temps est une roue qui tourne, l'éveil se trouve dans le vide médian, au centre. Alors le temps passe, et les pensées et les émotions mais sans nous entrainer avec... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 14:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mars 2011

Amiel : revenir au centre

Henri Frédéric Amiel        "Si l'esprit est essentiellement mobile et, pour ainsi dire, fluide, si la vie spirituelle est soumise à un mouvement continuel de rotation, comme la planète son prototype, je m'explique la tendance presque irrésistible de la conscience à la dispersion. Sauf au point unique du centre, sauf dans sa condensation toute ponctuelle sur l'axe même de sa vie, la conscience tend perpétuellement à se devenir étrangère, à se perdre à l'extérieur , à s'évaporer dans la région... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,