17 décembre 2011

Le Grand Ouvert

Voici le début de l'atelier d'hier à Paris, consacré à l'enseignement de Douglas Harding animé par Catherine Harding et José Le Roy: "Catherine : Bienvenue à tous, aux amis de vieilles dates et aux nouveaux amis qu'on est heureux de rencontrer ce soir.Rien que le fait d'être ensemble déjà, c'est magnifique. Alors on peut commencer en posant la question fatidique : est-ce que vous pouvez-voir votre tête? Est-ce que vous voyez votre tête?  Eleonore tu vois ta tête? Eléonore : Non, je ne la vois pas. Catherine : est-ce que tu... [Lire la suite]

13 décembre 2011

Coming home

Dans ses ateliers, Douglas Harding utilisait très souvent l'expression "rentrer à la maison" "coming home". L'éveil à sa vraie nature peut se comparer en effet à un retour chez soi. Pouquoi s'agit-il de "rentrer chez soi"?Parce que nous nous sommes perdus dans les images extérieures, dans les apparences de nous-mêmes; nous vivons décentrés, excentrés.L'éveil consiste à revenir au centre de soi-même pour voir le monde à partir de qui nous sommes vraiment et non plus à partir de ce que nous pensons être.Mais c'est un voyage paradoxal,... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 14:43 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 novembre 2011

Transparence

S'éveiller à la transparence, tel est le but de notre vie. Mais le but est déjà atteint ! Il suffit de regarder en arrière. jlr dessin de François Matton  
Posté par josleroy à 21:16 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : ,
30 novembre 2011

L'infini

Quelle est notre taille ? Nous expérimentons le monde à travers 6 domaines : les couleurs, les sons, les sensations, les goûts, les odeurs, et les pensées  (auxquelles on peut associer les émotions). Quelles sont les tailles de ces domaines ? Je ne peux en réalité donner de taille au champ visuel parce qu’il n’y a rien en dehors de lui pour le comparer à autre chose. Il est unique. Il est tout ce qui est. Les choses visibles peuvent être comparées les unes aux autres : cet arbre est plus grand que cette... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 09:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
23 novembre 2011

La beauté

Je n'ai jamais posté de textes de Krishnamurti. En voici un sur la beauté, extrait de son journal.   "Tout était très calme sous les arbres ; il y avait tant d'oiseaux qui appelaient, chantaient, gazouillaient dans une agitation incessante. Les branches énormes, magnifiquement formées et lisses, étaient sai­sissantes de beauté dans leur large mouvement plein de grâce qui fai­sait venir les larmes aux yeux et s'étonner de la beauté du monde. L'arbre était la plus belle créature de la terre, il serait beau même dans la mort ;... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:36 - - Commentaires [111] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 novembre 2011

Y a-t-il un professeur dans la salle?

Je reviens de mon cours de philosophie. Encore une fois, j'ai pu mesurer à quel point voir sa vraie nature est accessible en toute situation. Pendant le cours, j'étais attentif - comme je le suis maintenant - à l'absence au-dessus de mes épaules, à l'absence d'observateur. Je fais cours en disparaissant; je deviens l'espace dans lequel les élèves prennent place. Il y a le vide intensément conscient et dans cet espace surgissent mes bras,  mes mains, et mes paroles. Les elèves, comme autant de doigts pointés, regardent droit... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2011

Aigle ou poulet ?

Voici le texte par lequel Catherine Harding a commencé l'atelier de Marseille samedi dernier. C'est un extrait de La conscience s'éveille d'Anthony de Mello (Albin Michel)   "L'aigle des basses-cours Un homme trouva un œuf d'aigle et le plaça dans un poulailler. L'aiglon vint au monde avec une couvée de poussins et poursuivit sa croissance avec eux. Se prenant pour un poulet, l'aigle ne cessa d'imiter le comportement des gallinacés qui l'entouraient. Il grattait la terre afin d'y trouver des vers et des insectes. Il... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 octobre 2011

Le Je

"Ferme les yeux et dis en toi-même, silencieusement, de façon sacrée et secrète, avec douceur, le mot "je, je". Ce Je en ton centre est puissant. Ce Je au beau milieu de toi est plus grand que n'importe quel problème dans le monde extérieur. Ce Je au beau milieu de toi est venu pour que tu puisse avoir la vie et que tu puisse l'avoir en abondance. Ce Je a été avec toi "avant qu'Abraham ne fût", à attendre que tu le reconnaisse et l'honore... Pour beaucoup d'entre nous il a été facile d'admettre que Dieu est omnipotent, omniscient et... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 00:11 - - Commentaires [64] - Permalien [#]
06 octobre 2011

Les sardines et l'océan

Cet après-midi, vers 17h, le métro fonctionnait très mal  sur la ligne 3 à cause de disfonctionnements sur la ligne. Le résultat est bien connu des parisiens : foule sur le quai, foule dense dans les voitures du métro. Des centaines, des milliers de gens s'entassaient, se pressaient, s'écrasaient, se marchaient sur les pieds, se poussant du coude ou du genou..tandis que le haut-parleur nous demandait d'être patients...Les gens ralaient ou riaient (plus rarement), pestaient ou s'en amusaient mais un voyageur décrivit assez... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 23:00 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
02 octobre 2011

Le paradoxe de la connaissance de soi

Voici un court extrait de ma conférence "Connaissance de soi et éveil" donnée à Nantes le samedi 1er octobre à l'invitation de la librairie l'Autre Rives pour la sortie de mon dernier livre Le saut dans le vide. "Le paradoxe de la connaissance de soiIl existe un paradoxe dans la connaissance de soi ; en effet dans ce cas le chercheur est identique à ce qui est cherché. Je suis celui qui recherche et je suis celui qui est cherché.D'ailleurs ce paradoxe avait conduit Platon dans son Charmide à mettre en doute une telle connaissance de... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:59 - - Commentaires [80] - Permalien [#]
Tags : ,