24 janvier 2018

Soudain

"Soudain toutes les choses s’arrêtent à elles-mêmes,on comprend que rien ne peut jamais être atteint,qu’il n’y a ni au-delà, ni au-delà du par-delà,que toute recherche est vaine, inutile, pernicieuse.On ne se repose plus sur aucune chose,on part sur des chemins,frappant les herbes à sa guise."-   Nan Shan / Au sud des nuages   merci à Catherine Chainet  pour la citation
Posté par josleroy à 00:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 janvier 2018

meunier tu dors

Nous nous sommes réveillés ce matin, et pourtant nous sommes encore endormis, pris dans le filet de notre rêve d'être une personne, d'être quelqu'un, et seulement quelqu'un. Nous nous levons, prenons notre petit déjeuner, rencontrons nos proches, agissons dans la journée endormis, engloutis par le rêve de notre individualité. C'est très étrange, car nous nous croyons pourtant parfaitement conscients, complètement éveillés, mais nous dormons encore. Sans le savoir. Ce sommeil est d'ailleurs tellement puissant qu'il faut presque... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 12:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
19 janvier 2018

Il n'y a rien à rejeter

Il n'est pas nécessaire de rechercher l'absence de bruits pour touver le silence ; le silence est ce qui entend les bruits. Il n'est pas nécessaire de demeurer assis à ne rien faire pour trouver la paix ; la paix est toujours en nous, que nous soyons actifs ou pas. Il n'est pas nécessaire (et c'est même impossible) de ne plus penser pour découvrir l'espace de la conscience; la conscience est toujours là, qu'il y ait des pensées ou pas. Il n'y a rien à rejeter dans notre expérience pour s'éveiller à sa vraie nature. Les sensations,... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 14:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 janvier 2018

sortir du rêve éveillé

"Il semble y avoir deux types de chercheurs : ceux qui visent à faire de leur ego quelque chose d’autre qu’il n’est, quelque chose de saint, de gai, de généreux (comme si l’on pouvait rendre « non chat » un chat) et, d’autre part, ceux qui comprennent que toutes les tentatives de ce genre sont seulement des gesticulations et de la pure comédie. Ces derniers réalisent aussi qu’il n’y a qu’une seule chose qui puisse être faite, elle consiste à se désidentifier de l’ego en prenant conscience de sa non réalité et en... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 janvier 2018

Oh! s’éveiller

  J'ai envie de partager avec vous cette phrase de Jacques Lusseyran:     "Oh! s’éveiller chaque matin - et pourquoi pas chaque minute - et regarder le monde qui commence ». Jacques Lusseyran - Le monde commence aujourd’hui     Lusseyran devint aveugle dans sa jeunesse suite à un accident. Mais il ne cessait de parler de lumière, de regard et d'éveil. Quand je m'éveille à moi-même, d'abord personne ne s'éveille; ensuite je découvre que l'instant présent n'a pas d'âge et que dès lors le... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 janvier 2018

la Transparence qui englobe tout.

Voici un extrait d'un livre un peu ancien de Jan Kersschott dont j'avais bien aimé la lecture. Jan a bien connu les travaux de Douglas Harding. N'être plus personne, de la croyance à la clarté par Jan Kersschot   jlr   "Voir notre vraie nature est parfois qualifié de vision panoramique, par rapport à l’étroite vision de la personnalité. Par la suite, nous verrons que cette vision n’est pas quelque expérience béatifique ni un phénomène paranormal, mais simplement perception pure. C’est si ordinaire et nature que... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 janvier 2018

Un espace largement ouvert

Une amie m'a proposé de poster cet extrait du livre de Jeff Foster Tomber amoureux de ce qui est que j'ai édité chez Almora Le voici. jlr   "Je ne dirai jamais que je suis « éveillé ». Je ne dirai jamais que je ne le suis pas. Pourquoi ? Parce que je ne peux pas trouver une entité solide et indépendante ici qui pourrait un jour être l’un ou l’autre. Je ne trouve aucune histoire à mon sujet qui peut tenir ici dans cette immensité. Aucune histoire ne peut y prendre racine, aucune conclusion ne peut s’y établir. Tout ce... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
26 décembre 2017

Contemplé par un œil impersonnel

Merci à Claire pour ce texte posté en commentaire. Je le place ici , car il est vraiment interessant.   Dialogue avec Francis Lucille (Science and Nonduality) https://www.scienceandnonduality.com/a-spiritual-awakening-with-francis-lucille/     "Question : Comment avez-vous découvert votre nature réelle? "Francis Lucille : Vous me demandez les détails dans mon cas. Avant de vous donner les détails, je dois vous prévenir que ce n'est pas un chemin unique pour la vérité. Le chemin vers la découverte de notre... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2017

L'armoire magique

  Aujourd'hui, pendant une rencontre sur internet consacrée à l'éveil, un participant, Loïc, qui venait de découvrir la vacuité a dit : "C'est comme découvrir une porte qui ouvre sur un autre monde". C'est tout à fait ça. C'est en effet comme si dans le monde, il y avait une porte magique qui ouvrait sur la liberté, la paix, l'immensité et le mystère. Mais cette porte nous demeure la plupart du temps invisible. Pourtant elle est toute proche, évidente même: juste au-dessus de nos propres épaules. Et je me suis souvenu que... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2017

l'Infini prévaut

Voici un témoignage sur l'éveil d'Adyashanti, intéressant (quoiqu'un peu dramatique peut-être)   "Imaginez que vous vous arrêtez pour vous asseoir sur un banc dans le parc. Alors que vous vous asseyez, tout s'arrête, complètement. Votre mental est tellement calme et immobile que vous pouvez entendre les particules de poussière qui flottent dans l'air. Tout à coup, vous tombez, encore et encore. Il n'y a pas de sol au-dessous ou de ciel au­-dessus de votre tête, rien qu'un silence écrasant et fra­cassant, qui déferle de plus... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:33 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,