25 mai 2021

en fait le « Moi » n’existait pas en tant qu’observateur

  "Un matin, je me suis réveillé de bonne heure, la ville dormait encore, ses rumeurs n’avaient pas encore débuté. J’ai senti qu’il fallait que je sorte, et je m’habillai rapidement et sortis dans la rue. Le laitier n’avait pas même encore commencé sa tournée. C’était le début du printemps, le ciel était bleu pâle. J’avais l’impression qu’il fallait que j’aille dans le jardin public, à quelques centaines de mètres de là. Dès que je quittai le seuil de ma porte, j’eus une étrange impression de légèreté, comme si je marchais sur... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 avril 2021

Être en vie dans le monde me semblait incroyablement « juste ».

Un nouveau livre passionnant de Steve Taylor à paraitre en aôut 2021 chez Almora que j'ai eu le bonheur de traduire. jlr   "Il y a quelques années, alors que j'étais en vacances avec ma famille au Pays de Galles, j'ai décidé d'explorer la campagne autour de notre maison de location. J'ai franchi le portail et j'ai contemplé une vallée en contrebas, avec des champs en pente à perte de vue et des centaines de moutons sur les collines. Après quelques minutes de marche, en regardant les champs et le ciel, il s'est produit un... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:55 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 avril 2021

Être le ciel

De mon ami David Dubois   "Dans les traditions de sagesse, la réalité est souvent décrite comme non-dualité : deux choses que l’on croyait être séparées n’en font qu’une. Par exemple, le sujet et l’objet, ou moi et le monde. D’ordinaire, je me sens séparé des choses. Je me sens perdu dans le monde, comme le libertin de Pascal, que le silence des espaces infinis effraie.D’un autre côté, je me noie souvent, au cours de la journée, dans ce que je vois ou entends. J’écoute une musique, quelqu’un parler. Ou je regarde la... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2021

dans ma vraie présence

  "Il y avait eu des éclairs, mais là, c’était plus qu’un éclair. Il n’y avait pas de retour en arrière possible. J’avais trouvé mes vrais fondements […] En raison de la qualité de la transmutation, il ne subsistait aucun doute que je puisse jamais être repris par la dualité, et cela se confirma dans les jours et les semaines qui suivirent. Je sentis une rectification dans mon corps et dans mon cerveau, comme si toutes les parties avaient trouvé leur juste place, leur position la plus confortable. Je vis tous les... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
07 mars 2021

Le rien et le tout

Voici un extrait de mon livre, L'éveil spirituel, tiré du chapitre sur l'éveil et les obstacles (repost)       "Je voudrais accorder une importance toute particulière à un obstacle dont j’ai déjà parlé plus haut mais qui me paraît essentiel parce que c’est une difficulté que j'ai rencontrée moi-même. Le premier pas important est de découvrir la vacuité, la présence sans ego, l’écran impersonnel. Tel est l’éveil. C’est simple, direct et souvent soudain. Mais ce n’est encore qu’une étape. Car le Rien ainsi... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 17:33 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
06 février 2021

L’illumination des sens.

Erik Sablé   "L’illumination des sens. Lorsque nous sommes en joie, le quotidien est transfiguré. Nous vivons pleinement l’instant. Il se suffit à lui-même. La joie nous fait  coïncider à notre univers le plus immédiat. Nous sommes libérés de l’anticipation et de la remémoration. D’une certaine façon nous nous trouvons en dehors du temps. Le monde s’ouvre, les perceptions s’intensifient. Les sens sont comme illuminés. Ce flamboiement des sens rend présent les êtres et les choses, l’arbre devant la fenêtre, la couleur... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

16 janvier 2021

Une fleur

  Quand nous percevons les objets, nous pensons qu'un "moi" séparé les perçoit. Par exemple, nous pensons observer la fleur : "Je regarde la Fleur". "Moi, José Le Roy, je perçois cette fleur qui se trouve à un mètre de moi". Nous sommes deux : "moi" et la fleur. Mais la réalité ne se présente pas du tout ainsi : si je suis vraiment attentif à ce qui est donné dans l'instant, il y a une fleur juste une fleur qui apparait dans une ouverture, dans un espace éveillé et sans limite. La fleur est regardée ; elle apparait dans... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 décembre 2020

Un simple geste

Il est très facile de se laisser happer par la scène du monde et d'oublier l'arrière plan, la vacuité dans laquelle tout se produit. Mais un petit temps d'arrêt suffit pour reprendre conscience de l'Ouvert, où nos pensées se libèrent, où notre être se repose dans la source. Incroyable qu'un geste aussi simple de la conscience - le retournement - ait des répercussions aussi immenses sur notre vie. C'est grand ouvert, disponible, toujours disponible. Jamais l'espace ne se ferme, ne se voile. Il est toujours là. C'est nous parfois... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:58 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
09 décembre 2020

D'un coup d'oeil

  Parfois, nous nous sentons prisonniers de nos activités, coincés dans nos pensées, à l'étroit dans notre vie. Stressés et angoissés. Aucune solution ne parait à l'horizon, et le ciel est bas et lourd Pourtant... Pourtant, il suffit d'un seul regard pour retrouver notre liberté native. Un seul regard dans l'immense espace de la vacuité. D'un coup d'oeil, comme l'oiseau s'envole d'un coup d'aile, nous pouvons retrouver la liberté infinie de notre vraie nature. Peu importe que nous n'ayons pas fait attention à notre... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 17:49 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
17 novembre 2020

Fort heureusement

        "Fort heureusement, je ne suis pas obligé de perfectionner mon moi phénoménal avant de découvrir mon Soi nouménal. Si je le souhaite vraiment, je peux voir Ce Que je suis maintenant, très facilement, très clairement.  Ce Lieu est grand ouvert à sa propre inspection."   Douglas Harding, Le Jeu du Visage, Ed. Almora   Je n'ai pas besoin de me changer, de m'améliorer, de me perfectionner pour m'éveiller à ce que je suis vraiment. Je suis déjà parfait tel que je suis pour cela. ... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:35 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,