21 février 2016

Cette conscience éveillée

Merci à Patrice pour ce texte, déjà publié en 2011 "Tout comme l'espace pénètre tout, la conscience pénètre tout. Comme l'espace, rigpa embrasse tout, rien n'existe en dehors de lui. Tout comme les êtres de ce monde sont traversés par l'espace, rigpa* pénètre l'esprit de tous les êtres.Personne n'est dénué de rigpa. Seulement, il n'est pas reconnu.Rigpa est non conceptuel, libre de toute pensée conceptuelle, cependant, il est connaissant. Sans cette connaissance, on ne pourrait rien connaître.Non né, libre, nu, frais, rigpa n'est pas... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2016

Regarde celui qui regarde

  Regarde cette photo,Puis regarde ton esprit,Regarde celui qui regarde.Si tu vois cela, tu es l'excellent.par Dudjum Rinpoche N'est-ce pas également ce que ne cesse de dire ce blog : pour s'éveiller à notre vraie nature, il suffit inverser la flèche de notre attention de 180°  et regarder ce qui regarde en nous. Regardons exactement dans la direction de ce doigt N'est-ce pas aussi peut-être ce que pointait ici Dudjom lui-même? Et dans la direction de ce doigt, que voyons nous?
Posté par josleroy à 21:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 février 2016

Namkhai Norbu

 Sagesses bouddhistes consacrée ce matin à Namkhai Norbu         Un livre publié chez Almora
Posté par josleroy à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 février 2016

Eloge de la vacuité

Dans un très intéressant Cahier de L'Herne sur le Nirvana, dirigé par François Chenet, on trouve une magnifique lettre d'un maitre tibétain contemporain à sa mère : Le miroir des points essentiels, une lettre de Jam-dbyans rDo-rje à sa mère En voici quelques extraits : "Tout chose est par nature vide.Lorsque ce qui est vide regarde ce qui est vide,Qui est là pour regarder une chose vide?Quelle pourrait bien être l'utilité de classifications nombreuses.Telles que : « être vide » et « ne l'être point »Puisque c'est l'illusion qui... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 janvier 2016

S'arrêter, regarder et se reposer

Une video formidable de Lama Tsultrim Allione Tout est là : direct, simple, immédiat. (mais en anglais) Sur Lama Tsultrim Allione    
Posté par josleroy à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 janvier 2016

Reposez donc dans cet état sans aucune distraction !

J'ai déjà cité ce texte du maitre tibétain Padmasambhava dans mon livre Petit traité de la connaissance de soi Je le redonne ici tant il est magnifique et direct. jlr "Dans cette claire vacuité où les pensées passées se sont évanouies sans trace aucune, Dans cette fraîcheur où les pensées à venir ne sont pas encore : A l'instant où s'établit le mode naturel sans fabrications, Voici cette conscience qui, à ce moment, est en elle-même tout ordinaire, Et dès que vous tournez votre regard nu sur vous-même, Ce regard qui n'a... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 janvier 2016

La nature de l'esprit

  "La nature de l'esprit est et a toujours été Bouddha. Elle n'a ni naissance ni cessation comme l'espace." Garab dorje      
Posté par josleroy à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 novembre 2015

La reconnaissance

"Lorsque l'on réalise enfin l'essence de son propre esprit, on se rend compte que cet état ultime du Mahamoudra a toujours été là présent en nous : reconnaître l'essence de son propre esprit est comme reconnaître quelqu'un que l'on a toujours connu et que l'on avait juste perdu de vue pendant quelque temps. Au moment de la reconnaissance, l'esprit devient naturellement libre : ses limitations ordinaires sont dénouées et il peut se libérer de toute contrainte." Guendune Rinpoché. Le Mahamoudra du Gange. merci à... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 novembre 2015

Aucun mot ne peut décrire cela

"Comme c'est la pure conscience du présent qui est le Bouddha véritable, Dans l'ouverture et le contentement, j'ai découvert le maître dans mon coeur. Lorsque nous réalisons que cet esprit naturel incessant est la nature même du maître, Il n'est plus besoin de prières qui pleurent, qui nous attachent, ou qui saisissent, ou de complaintes artificielles. En se détendant simplement dans cet état non fabriqué, ouvert et naturel, Nous obtenons la bénédiction de la libération sans but de tout ce qui apparaît.   Aucun mot... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 novembre 2015

Comme un enfant qui joue

  "Bien que les apparences surviennent sans cesse, Demeure sans attachement comme un enfant qui joue. Bien que surviennent ce qui nous semble joies, problèmes, amis, ennemis Toutes les pensées de libèrent d'elles-mêmes comme les vagues de l'océan. Quelle profusion de pensées  – passion, agressivité, louanges, blâme, Regarde juste leur essence, la vacuité lumineuse et nue. Que tu marches, soit assis, couché ou quoi que tu fasses, (Il n'y a) que des formes vides brillant dans un espace de claire lumière."   Khenpo... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,