29 novembre 2015

inconsciemment, naturellement, automatiquement

Un lecteur me pose cette question :   "Bonjour José. J'ai lu avec intérêt votre livre: S'éveiller à la vacuité et je me pose quelques questions. En effet on s'imagine bien souvent une tête  comme si on se regardait de l'extérieur. Si maintenant on se dit  "oui là c'est vide", on fait de ce vide quelque chose et donc on a remplacé l'idée d'une tête par l'idée d'un vide.... qui embrasse tout et ne fait qu'un avec le tout. Maître Deshimaru dit que si on a le satori, on ne le sait pas. Cela se... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 17:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 octobre 2015

Bassui et Mu !

Bassui (1327-1387) est un maitre zen japonais très important.Voici le récit de son satori : "A sept ans, Bassui commença à donner des signes de sa sensibilité d’esprit. Au cours d’un service religieux dédié à son défunt père, il demanda au prêtre qui officiait : « — Pour qui sont ces offrandes de riz, de gâteaux et de fruits ? » « — Pour ton père, bien sûr », dit le prêtre. « — Mais mon père n’a plus ni corps ni forme. Comment pourrait-il les manger ? » Le prêtre répondit : « — Bien qu’il n’ait plus de corps visible, son... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 octobre 2015

La perle

Pour Houang-Po, un des plus célèbres maitres du Chan, l’éveil est immédiat : « Mieux vaut accéder sur-le-champ au non-esprit (...) C’est comme ce brave homme qui a perdu la perle de son front. Il la cherche ailleurs, dans toutes les directions, sans jamais la trouver. Qu’un sage la lui montre et immédiatement il voit par lui-même que sa perle est là, entre les sourcils, où elle a toujours été. Les adeptes (du zen) feraient mieux d’accéder directement au non-mental. » Regardez bien entre vos sourcils... Voyez-vous vraiment vos... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 octobre 2015

Rentrer chez soi

L'éveil n'est pas l'acquisition de quelque chose de nouveau ; c'est plutôt la redécouverte d'une expérience oubliée, d'une connaissance ancienne recouverte par des de fausses identifications : identification avec le corps, avec les pensées... C'est pourquoi, dans de nombreuses traditions, on compare l'éveil à un "retour à la maison", comme si on rentrait chez soi après un long exil, après un douloureux oubli. C'est le retour d'Ulysse à Ithaque, ou celui du fils prodigue qui rentre chez son père.. Mais ce retour est paradoxal, car en... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 22:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 octobre 2015

Méditer

Voici un échange avec le maitre zen Shunryu Suzuki : "Question : Mais quand vous méditez, vous allez à l'intérieur, n'est-ce pas? Shunryu Suzuki : Non pas à l'intérieur, ni à l'extérieur. Juste ouvert." On associe généralement la démarche méditative à une introspection, à un regard vers l'intérieur. Ceci peut paraitre exact d'un certain point de vue : Il s'agit d'être attentif à ses pensées, à ses émotions, à ses sensations, à sa respiration que souvent on ne remarque même pas parce que nous sommes distraits. Ce premier moment... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 octobre 2015

L'univers entier est ton esprit

Tout est dans la conscience; tout apparait dans notre propre Esprit ; rien ne se trouve à l'extérieur. Nous ne pouvons expérimenter que des phénomènes au sein de notre conscience et l'univers repose en nous. C'est un enseignement clef du bouddhisme zen. On le voit dans le dialogue suivant :   Un moine demanda à Chang Sha (maître zen du IX eme siècle) : "Quelle sorte de chose est mon esprit?" Chang Sha : "L'univers entier est ton esprit." Le moine : "Si c'était le cas, je n'aurais pas d'endroit où me mettre." Chang Sha :... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 octobre 2015

ESSAYEZ DONC

Catherine Harding m'envoie ce message :   "Je viens de découvrir un livre qui me vient encore de Nacton et que je crois n’avoir jamais vu… il s’agit des « Entretiens de LIN-TSI" ; Le connais-tu, il y a des passages incroyables, comme celui-ci que je te recopie :  « Je vous le dis : il n’y a pas de Buddha, il n’y a pas de Loi ; pas de pratiques à cultiver, pas de fruits à éprouver. Que voulez-vous donc tant chercher auprès d’autrui ? AVEUGLES QUI VOUS METTEZ UNE TÊTE SUR LA TÊTE !... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 septembre 2015

L'éveil par les odeurs

Les éveils par les odeurs sont plutôt rares, mais il en existe pourtant comme ici chez un maitre zen.   "Houang San-Kou, poète confucianiste et homme d'Etat, vint auprès de Houeï-t'ang (1024-1110), pour être initié dans le Zen. Le maitre du Zen lui dit : "Il y a un passage du texte que vous connaissez tellement à fond, qui décrit très justement l'enseignement du Zen. Confucius n'a-t-il pas déclaré: Croyez-vous que je vous tienne quelque chose caché, à vous, à mes disciples ? En vérité, je ne vous ai rien tenu caché." Houan... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 23:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 septembre 2015

Le satori et le sens de l'au-delà

D.T. Suzuki évoque ici l'expérience d'éveil dans le zen, appelée Satori.   "La terminologie peut différer d'une religion à l'autre, mais il y a toujours dans le satori ce qu'on peut appeler un sens de l'au-delà (bien que ce terme ne relève pas de la terminologie du zen). L’expérience est bien la mienne, mais je sens qu'elle a ses racines hors de moi. La coquille en laquelle mon indi­vidualité est si solidement enfermée explose au moment du satori. Non que je sois nécessairement uni à un être plus grand que moi ou absorbé en... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 septembre 2015

Celui dont le regard est éveillé

    "Il y a une réalité même Antérieure au ciel et à la terre, Une réalité qui n’a pas de forme Et encore moins de nom; L’oeil ne sait la discerner; Elle n’a pas de voix Que l’oreille puisse entendre. La nommer Esprit ou Bouddha Profane sa nature, Car elle se transforme En une fleur chimérique dans l’espace; Elle n’est ni l’Esprit, ni Bouddha; D’une tranquillité absolue elle dispense Cependant son éclat de mystérieuse façon Et ne se laisse percevoir Que de celui dont le regard est éveillé. Elle est le dharma... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,