18 septembre 2017

La nature de l'esprit

Voici un texte de Matthieu Ricard sur la nature de l'esprit qui est dite ici être "conscience pure "... jlr   "La nature de l'esprit Lorsque l'esprit s'examine lui-même, que peut-il apprendre sur sa propre nature? La première chose qui se remarque, ce sont les courants de pensées qui ne cessent de surgir presque à notre insu. Que nous le voulions ou non, d'innombrables pensées traversent notre esprit, entretenues par nos sensations, nos sou­venirs et notre imagination. Mais n'y a-t-il pas aussi une qualité de l'esprit... [Lire la suite]

09 mai 2017

Le bouddhisme tibétain

Nouveau livre chez Almora à paraitre en mai. Le bouddhisme tibétain : origines, histoire, philosophies et écoles de Serge Zaludkowski   Tout ce que vous avez voulu connaitre sur le bouddhisme tibétain sans savoir à qui le demander : enfin !   Extrait Atiyoga / Dzogchen (la grande perfection)   Dans le dzogchen, aucune importance n’est donnée aux opinions et convictions philosophiques. La façon de voir dans le dzogchen n’est pas basée sur un savoir intellectuel, mais sur la conscience de sa véritable... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mars 2017

vacance de plénitude

            "Pratiquement, lorsque nous nous asseyons pour méditer, nous laissons notre esprit au repos dans cet état de lucidité ouverte, en relâchant toutes nos tensions. En nous laissant ainsi aller, nous découvrons un état de transparence, nous nous y abandonnons complètement, nous nous lais­sons en quelque sorte nous dissoudre ; bien que lucide, nous sommes alors absent. Dans cet abandon et cette absence, nous cessons de lutter avec nous-­même, nous laissons tomber nos points de repères et... [Lire la suite]
12 mars 2017

C'est la non-vue

    " Dans le courant de la méditation, Avec le temps ne subsiste aucune différence Entre la conscience et Celui qui est conscient. Le penseur et la pensée sont également Le jeu de l'esprit. La scission entre celui qui perçoit et ce qui est perçu, Entre le sujet et l'objet, disparaît. Auteur et acte Ne sont plus différents - Tout se passe dans l'étendue de la conscience. L'esprit est conscient de lui-même Et repose dans son état naturel, Sans celui qui voit et ce qui est vu. C'est la non-vue; C'est la... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 mars 2017

je gardais l'esprit vaste et détendu

    RANGRIK RÉPA KUNGA LODRÔ (1619-1683)     "Lorsque j'arrivai au lieu sacré de la Reine des Mon­tagnes enneigées (Mont Kailash), j'eus une expérience décisive de la conscience éveillée, claire comme un ciel sans nuages, profondément lumineuse, vaste et sereine, transcen­dant toute notion d'asservissement et de libération, transparente, sans extérieur ni intérieur, dans laquelle les phénomènes ne cessaient en rien de se manifester. Mais tout ce qui apparaissait, tout ce qui se mani­festait, tous les... [Lire la suite]
03 mars 2017

C'est ça !

Suite au message de hier sur Sam Harris et sa rencontre de Tulku Urgyen Patrice Gros m'a fait connaitre ce texte sur l'éveil particulièrement.... plein de souffle de Neten Chöling Rinpoche. A noter de Kyentsé Rinpoche pointe droit vers le visage de Neten Chöling... Merci à Patrice ! jlr   "Reconnu comme l'incarnation du trouvent de trésor Chögyur Lingpa, Neten Chöling Rinpoche s'échappa du Tibet en 1959. Il passa ses dernières dans l'Himachal Pradesh (Inde du Nord), où il mourut, après avoir fondé le Monastère de Chöling,... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 février 2017

L'attention sans objet

  "Quand on pratique au niveau de l'attention sans objet, on repose son esprit dans sa clarté naturelle, inaltérée par le passage des pensées, des émotions et des sensations physiques. Cette clarté naturelle est tou­jours présente pour nous, de même que l'espace est tou­jours présent. L'attention sans objet revient en quelque sorte à nous permettre d'être conscients des branches et des feuilles en face de nous, tandis que nous reconnais­sons l'espace qui nous permet de voir en premier lieu les branches et les feuilles. Les... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 février 2017

Vision et quiétude

      Faut-il stabiliser son esprit, « détruire son mental », apaiser ses émotions avant d’être capable de voir sa vraie nature ? Faut-il laisser reposer son esprit un certain temps avant d’être capable de s’éveiller à la claire lumière ? Dans le bouddhisme on distingue parfois shamatha et vipashyana, c’est-à-dire la quiétude et la vision profonde. La quiétude est parfois présentée comme une condition préalable à la vision profonde, c’est-à-dire à la vision de sa vraie nature. Je crois... [Lire la suite]
05 février 2017

La méditation suprême est sans méditation

La grande Yogini Machik Labdron (1031-1129) vécut au Tibet. Elle est considérée comme une dakini et  une déité. Avant de mourir à presque 99 ans, elle livra son dernier chant, puis, dit-on, se fondit dans l'espace. Voici quelques extraits de ce chant non-duel jlr Machig Labdron   "Vous pouvez réciter des mantra, accomplir des rituels, Connaître la totalité des enseignements, Toutes les écoles philosophiques et leurs théories, Mais cela ne vous fera pas réaliser Mahâmudrâ, la nature de l'esprit.   ... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 20:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 janvier 2017

c’est extrêmement simple

C'est extrêmement simple, et il n'y a rien à faire ! Puisqu'on vous le dit ! (Un petit message pour Catherine Harding qui a bien connu Kalou Rinpoche) jlr « En elle-même, la pratique de Mahâmudrâ est extrêmement simple et facile, il n’y a pas de visualisations ni d’exercices compliqués, il n’y a rien à faire, il suffit seulement de laisser l’esprit en son état naturel, tel qu’il est, comme il vient,sans artifice ; c’est extrêmement simple ».  Kalou Rinpoche
Posté par josleroy à 11:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,