30 mai 2021

Le retour

Un nouveau poème de Steve Taylor   Le retour Les enfants n'ont pas besoin d'alcool ou de drogues parce qu'ils sont intoxiqués par le monde.  Ils n'ont pas besoin d'accumuler des possessions car le monde leur appartient déjà.  Ils n'ont pas besoin de remplir l'avenir d'ambitions car ils ont le présent. Les enfants ont simplement besoin d'être parce que l'être possède une harmonie naturelle lorsque vous n'avez aucun sentiment de séparationet que vous faites partie du flux du maintenant du... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

28 mai 2021

La stabilité de la Présence

  Une nouvelle vidéo de José Le Roy    
Posté par josleroy à 17:31 - Commentaires [17] - Permalien [#]
25 mai 2021

en fait le « Moi » n’existait pas en tant qu’observateur

  "Un matin, je me suis réveillé de bonne heure, la ville dormait encore, ses rumeurs n’avaient pas encore débuté. J’ai senti qu’il fallait que je sorte, et je m’habillai rapidement et sortis dans la rue. Le laitier n’avait pas même encore commencé sa tournée. C’était le début du printemps, le ciel était bleu pâle. J’avais l’impression qu’il fallait que j’aille dans le jardin public, à quelques centaines de mètres de là. Dès que je quittai le seuil de ma porte, j’eus une étrange impression de légèreté, comme si je marchais sur... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 mai 2021

Le vide est fondamental

« Ce vide est fondamental : c’est la trame sur laquelle tous les états mystiques se tissent ; c’est lui qui a mon avis, caractérise la vie mystique, la séparant de la vie pieuse et religieuse : pas de vide pour l’homme pieux mais des états d’exaltation amoureuse, joyeuse, tandis que ce terrible vide marque le mystique.    [...] Ce vide de toute opération sensible et mentale est indispensable car vous pénétrez dans un domaine très nouveau, semblable à une nuit, ou rien de familier ne peut vous guider. C’est pourquoi le guide... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mai 2021

Complètement communicable

    Voici un extrait d'un atelier de Douglas Harding en 1983. Douglas invite ici les personnes à partager la vision de leur vraie nature. C'est simple à partager et parfaitement communicable. jlr   "La dernière fois que je suis venu dans cette ville, à la fin de la rencontre, j'ai dit à un ami, que nous connaissons ici: - "Si vous avez apprécié ce que nous avons fait, pourriez-vous faire quelque chose pour moi ?" Il a répondu : "Oh oui, Douglas, nous allons essayer". Alors je lui ai demandé :... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2021

Maharaj

Un nouveau livre de Nisargadatta Maharaj chez Jean-Louis Accarias. La conscience s’identifie au corps, et c’est ainsi que naît l’ « individu ». Tant que c’est un fait, cet individu est appelé à souffrir. Et ce que je suis…je ne suis ni le corps, qui n’est que les cinq éléments, ni la force vitale (prâna, le souffle), ni la conscience qui entre dans le corps. Je dois m’identifier à la conscience tant que le corps est là, car il forme une unité avec elle. Mais en réalité, je ne suis rien de ces trois choses. Tant que le corps... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 14:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2021

pointez le monde

Thich Nhat Hanh présente ici une autre façon d'utiliser le doigt qui pointe. Cette fois au lieu de pointer vers le vide au-dessus de nos épaules, on pointe vers le monde, vers le plein. Le monde devient alors qui je suis. Dans un cas, je découvre que je suis vide et je deviens le tout. Dans l'autre cas, je vois qu'il n'y a que le monde, et je vois que je suis vide pour lui. Ensuite il n'y a plus de différence entre le vide et le plein, entre l'intérieur et l'extérieur, entre ma présence te la présence du monde. Seule demeure la... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 15:45 - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 mai 2021

vous n’êtes rien, uniquement libre

  « La pensée, le mot sont issus du silence, ils y retournent. Chaque perception se dirige vers ce que nous sommes profondément, mais comme nous ne l’accueillons pas vraiment, spontanément, elle devient immédiatement un problème psychologique. Nous ne sommes presque jamais dans la réalité, nous permettons à un moi de s’introduire pour comparer, évaluer, conclure. Ce que nous appelons la vie n’est qu’une suite de réactions [...]    La pensée « moi » surgit de la totalité pour s’y replonger ensuite. Tout ce qui... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 13:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2021

UN peu de douceur et de beauté

  Pomme chante Barbara  
Posté par josleroy à 23:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 mai 2021

La mer comme visage

Un petit message de mon ami Philippe qui découvre qu'à la place de sa tête, il trouve la mer. Ici, plus de dualité entre un observateur et une chose observée, mais un espace de conscience, où la mer se mèle à la Présence. Où on devient la mer, et le ciel, et les oiseaux. Merci Philippe. C'est une photo de moi !     "Salut José,   Un petit coucou depuis les Abers (Finistère nord) où ma tête se révèle inconstatablement superflue. Eugène Guillevic le dit bien mieux que moi ... Amicalement  ... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]