J'ai trouvé ce texte sur le net; il est extrait de ce livre de Prajananda qui fut un bouddhiste du XXème siècle.

René Joly (28 mai 1913 - 6 août 1993), plus connu sous le nom de Prajñānanda ("Béatitude de Connaissance transcendante"), fut ce  un bouddhiste, instructeur, traducteur et exégète français du Dharma.

Il nous dit ici qu'aider les autres à s'éveiller est le plus grand service qu'on puisse rendre.

C'est très juste.

C'est la guérison ultime.

jlr

 

 

rene joly

 

"Si, au prix de ma vie, je pouvais nourrir tous les affamés du monde, je le ferais. Cela ne les empêcherait pas de tomber malades.

Si, au prix de ma vie, je pouvais guérir tous les malades, je le ferais. Cela ne les empêcherait pas de mourir.

Si, au prix de ma vie, je pouvais les rendre immortels, je le ferais. Cela ne les empêcherait pas de souffrir, de se tourmenter, de se désirer, de se haïr, d’être aveugles, ignorants, de se blesser les uns les autres, de se torturer…

Que faire alors ?

Leur rendre le plus grand service : d’abord, «s’Éveiller» soi-même du sommeil de l’ignorance, de l’illusion, arrêter les rêves du faux moi, connaître les choses telles qu’elles sont.

Puis, à celles et ceux qui le veulent et qui peuvent comprendre, exposer la Voie, enseigner les techniques ; les conduire vers la Libération, l’Absolu, l’extinction, la Béatitude.

« Libéré, libéré, passé sur l’autre rive, fais-y passer les autres. »

Propos bouddhiques remarquables-

René Joly -Prajñananda