Une lectrice du blog m'envoie ce beau témoignage que je voulais partager avec vous.

Merci à M.

josé

 

renaitre à l'évidence

Ce lirve a été réédité sous son vrai titre : Vivre sans tête

"Bonjour José

 je souhaitais me présenter un peu à vous.

J'ai 63 ans, alors, je vais faire court car décrire toute une vie dans sa " marche à l'étoile" comme dit Heidegger, ce serait trop long.
Je suis née à la campagne dans le centre de la France, fille de paysans depuis de nombreuses générations. Touchée par la nature depuis toujours, taraudée de questions sur la vie, la mort, le sens... je me souviens enfant avoir connu des moments de joie et de plénitude parfaits, je me disais dans ces moments"  Vraiment tout est parfait, rien à ajouter ni retrancher ". 
En terminale, il m'arrive 2 choses importantes : j'étudie Descartes et je suis choquée qu'il veuille faire la démonstration mathématique de l'existence de Dieu, Quelquechose s'effondre en moi mais quelquechose naît aussi car en français je fais un exposé sur l'hindouisme et le bouddhisme. A partir de là, j'ai lu tout ce que j'ai pu sur les grandes traditions sacrées du monde, intimement persuadée que dans le coeur du coeur de leur dit  se trouvait un même et unique message. Je me mis à pratiquer seule la méditation assise , je découvrais alors comme un espace , je voyais mes pensées sur le passé et sur le futur se dérouler dans cet espace. Je ressentais une joie, une paix.
Bien sûr , en même temps se déroulait ma vie , un métier, une famille....
Il y a une dizaine d'années, une lecture me renvoya à un livre de Douglas Harding " Renaître à l'évidence". Comme attirée, je le lus et me sentis en familiarité. J'eus confiance car il disait " Ne me croyez pas mais expérimentez par vous même".
Je suivis ses conseils et fis l'expérience du doigt sans préjugés de ce que je pensais savoir sur moi même. Alors je vis ce grand espace à la place de ma tête et ce fut un choc. Un soulagement, une joie profonde et intense m'accompagnèrent longtemps. Je voulus partager ma découverte mais ce n'était pas facile. 
L'autre expérience incroyable fut de découvrir que je ne marchais pas dans les choses mais que tout venait à "moi" et s'en allait avec grâce, les arbres, les maisons, les êtres,  Au début, je fus stupéfaite et cela ne se maintenait pas mais peu à peu ce fut constant et c'est maintenant constant. Tout est en mouvement et se transforme sans cesse, là dans ce grand espace ouvert que "je"suis.
La Vision comme je l'appelle a répondu à plusieurs questions qui m'habitaient depuis longtemps :
    
    Je me savais finie et mortelle mais j'avais un sentiment d'infinité, d'immensité, la Vision m'a reconduite au bon endroit de cette intuition
    Je me disais " le monde est à l'extérieur mais si je prends des ciseaux, je ne peux rien enlever "et je ne comprenais pas. La Vision me montra que l'ouverture accueille le monde à bras ouverts et qu'il n'y a ni dehors ni dedans et les choses trouvèrent leur juste place
    Je ressentais en moi beaucoup d'amour et je compris que fabriqués d'ouverture et d'accueil , nous sommes tissés d'amour comme dit Christiane Singer
    J'avais souvent l'impression de n'être rien, une ténuité et je compris pourquoi avec la Vision et rien et tout
Bien sûr la petite personne montre souvent le bout de son nez et se fait souvent oublieuse mais comme vous le dites dans une video : La Vision, y revenir et faire confiance.
Je suis désolée d'avoir été si longue finalement . J'ai exprimé les choses comme j'ai pu , autant que le permet le langage.
Je vous remercie beaucoup pour votre simplicité, votre bienveillance et l'authenticité de votre démarche.
Une belle continuation à vous.
Bien cordialement.
M."