Une lecteur du blog m'envoie ce message :

 

"Bonjour José,

 

Je viens de découvrir Douglas Harding grâce à toi, je suis tes vidéos, un grand Merci,

au passage...

Je voudrais te demander des éclaircissements...

Depuis au moins 4 décénies ( 69 ans le 26 mai) je suis une " chercheuse."...mes supports essentiels sont  : Ramana, Papagi, Ganga Mira, Sylvain du Boullay, Arnaud Desjardin, cours en miracle, en fait

très classique.

Le 25 août 2014, j'ai eu une expérience d'éveil dans un train....  Waouh !! je pourrais décrire mais allons à ce qui me préoccupe.

 Dans ce que j 'ai compris en lisant les "sages", il ne faut pas confondre "éveil" et "expérience d'éveil", là est ma confusion....dans ce que je crois comprendre pour toi l'éveil serait seulement de se 

connecter à la source, ce que je fais aisément et c'est un vrai bonheur, grâce à Douglas et à toi c'est devenu parfaitement stable, la pièce du puzzle qui me manquait. Gratitude.

Mais pour moi cela ne colle pas avec ce que j'ai retenu des sages, je suis dans l'expérience, ce n'est pas  L'Eveil" enseigné par les sages.

 Est-ce que j"ai une croyance sur ce que pourrait être l'éveil ??? SOS  (rire)

 Merci de m'aider José, gratitude.

Namasté

 

 

Bonjour,

 

merci de ton message

 j'ai écrit tout un livre sur l'éveil spirituel ou je développe ces questions :

 https://www.almora.fr/livre/almora/jose-le-roy/10765-l-eveil-spirituel.html

Mais résumons :

 

L'éveil est une expérience certes, une compréhension vécue, mais qui nous révèle ce qui n'est pas une expérience, à savoir la nature de notre être,la vacuité, la présence, la conscience, quel que soit le nom qu'on lui donne.

 Il arrive qu'il y ait avant l'éveil, un aperçu de cette Présence, comme un rideau qui se lève sur le décor et qui se referme peu après.

L'éveil correspond au moment où le rideau s'est définitivement levé (en fait il n'y a jamais eu de rideau)

 Tu dis que c'est stable chez toi, alors cela signifie que tu es consciemment cette présence.

 Ce n'est pas quelqu'un qui voit le vide, nous sommes cette vacuité

(juste ici maintenant au-dessus des épaules...)

 Et je crois que cet éveil "colle" au contraire à ce qui est enseigné par les grands maitres des traditions.

 Quand on le vit, on reconnait ce dont parlent les maitres :

 .Une vacuité éveillée, une conscience sans limite, au-delà du moi dans laquelle le monde apparait

 

Mais quand nous avons été "chercheur spirituel" depuis longtemps, il peut y avoir une difficulté à devenir "trouveur" (en fait c'est le chercheur qui disparait), comme si on ne méritait pas cet éveil.

A ce sujet, un jour j'ai entendu cette phrase dite par un enseignant "on n'est pas des Ramana", ce qui est probablement le pire obstacle vers l'éveil...

Douglas Harding nous disait exactement le contraire : ici et maintenant vous etes cette conscience qu'était aussi Ramana.

C'est simple et évident.

 

Et oui on a des croyances de ce que devrait être l'éveil : une extase, une expériences mystique, une béatitude initerrompue...pour des gens exceptionnels...

 Cela fait partie de ce que j'ai appelé dans mon livre : les mythes de l'éveil.

 

Il faut à un moment cesser de chercher une autorité à l'extérieur et faire confiance à ce qui est vécu.

Fin de la recherche. Fin de la quête dans des satsangs.

 

amicalement

josé