Marie-Antoinette de Geuser (1889-1918), /Lettres à une carmélite/ (1910-1917)

91DBH-syjyL

marie-antoinette de geuser

 

« Ma manière de m’exercer à l’Amour consiste simplement à demeurer en Lui, à m’en laisser pénétrer, à le laisser rayonner.

Pauvre petite chose mêlée à la Vie Divine : Tranquillité parfaite dans l’Activité pleine, je trouve comme deux aspects à ma vie quand on la voit d’en-bas.

Le repos au sein du Père, d’où l’atome voudrait rayonner dans toute sa splendeur cette lumière de Vérité qu’est le Verbe Lui-même, et répandre dans toute sa plénitude l’Amour.

Et puis, il y a ce mouvement, ce don de l’Un à l’Autre, auquel l’atome semble mêlé. Ce don qu’Il se fait à Lui-même en dehors de Lui…

C’est admirable et délicieux. »

merci à Marc Ruggeri