J'ai animé plusieurs ateliers récemment à Plomeur puis à Reims.

La plupart des personnes qui étaient là (75 personnes en tout) ne connaissaient pas l'enseignement de Douglas Harding et les outils de la vision sans tête.

Le but de ces rencontres est de proposer une voie pour s'éveiller à sa vraie nature. Cette voie possède les caractéristiques suivantes:

1: Cette voie est une voie directe. On commence d'abord par s'éveiller à la présence. Dans cette voie, ce qui est souvent placé à la fin du chemin spirituel (l'éveil) se situe ici au début. Il n'y a pas de voiles à enlever progressivement pour ensuite être capable de voir notre vraie nature. Tel que nous sommes, nous pouvons découvrir le Soi. Pas besoin de purifier notre inconscient, de détruire le mental, ou que sais-je encore. Ici et maintenant, l'éveil est accessible.

2: Cette voie est basée sur le retournement de l'attention. Ce retournement est au coeur de toutes les traditions spirituelles. A un moment ou à un autre, quand on lit ces textes, on tombe sur cette consigne : "Tourner votre regard vers l'intérieur". Alors autant commencer par elle.

3: Cette voie propose des outils simples, des clés, pour expérimenter le coeur des enseignements spirituels. Ces "moyens habiles " constituent le coup de génie de Douglas Harding. Sa pédagogie rend vraiment imparable la découverte du Soi. C'est testable, vérifiable, partageable. Et j'ai pu le constater encore une fois lors de ces ateliers.

4: Dans cette voie, il n'y a pas de maitre. Le maitre c'est la voie elle-même, c'est-à-dire les expériences. Il n'y a pas de maitre, mais plein d'amis avec qui nous pouvons cheminer. Si vous voyez votre vraie nature et si vous connaissez au moins un exercice, vous pouvez la partagez avec autrui. Cette voie nous rend autonome.

5: Une fois qu'on a vu sa vraie nature, le chemin de la pratique commence. Il suffit de revenir encore et encore à l'espace conscient que nous avons découvert dans toutes les crconstances de la vie quotidienne. Et ce retour "à la maison" deviendra de plus en plus évident et facile.

6: Cette voie est accessible dans la vie quotidienne. Nul besoin d'aller dans un ashram, de se faire moine, de renoncer à quoi que ce soit. Quelle que soit la situation, nous pouvons prendre conscience de qui nous sommes vraiment. Le quotidien tout entier est embrassé dans la Présence, et illuminé par elle.

Ces deux ateliers étaient très chouettes avec des participants très attentifs et prêts pour tenter l'aventure.

Merci à Janik L'Hostis de l'association Cles de soi et à Philippe et Catherine Filliot de l'association Viniyoga Champagne de m'avoir invité.

Bientôt à Cassis (30 novembre), puis à Lyon (15 décembre), puis Epinal (2 février).

amicalement

José

74890923_2862540437118750_26623544490196992_o