L'autre jour, quelqu'un qui découvrait l'enseignement de la Vision Sans Tête chez moi à la maison me demanda : "Comment cela se fait-il que cette voie incroyable ne soit pas plus connue ?"

Bonne question.

Il est exact que cette approche est encore assez confidentielle, même si des gens la pratiquent un peu partout sur la planète (ateliers en France, Angleterre, Hollande, Belgique, USA, Canada, Japon, Israel; Australie...)

Et je vois aussi de plus en plus de gens utilisant les outils de la VST, et souvent sans citer Douglas (ce qui n'est pas grave).

J'anime des ateliers depuis 26 ans, et j'ai partagé cette voie avec des milliers de personnes. Richard Lang en Angleterre et aux USA  l'a fait avec encore plus de monde. D'autres la transmettent aussi.

Mais cela reste limité.

Pourtant je pense que la transmission de l'éveil a franchi un stade très important dans l'histoire de la spiritualité grâce à l'enseignement de la Vision Sans Tête de Douglas Harding.

Je pense que nous avons là une pédagogie nouvelle, puissante et partageable.

Je pense que cela rend l'éveil vraiment accessible à nos contemporains.

Cette approche est :

-sans maitre

-sans traditions

-sans églises

-sans hiérarchie

- sans croyances préalables

-sans préliminaires

-vérifiable expérimentalement

-pratique

-directe

-simple

Il existe aussi de bonnes pédagogies dans le passé, mais elles exigent souvent de moi que j'adhère à un ensemble de croyances, à une culture en somme; or je n'ai pas envie de devenir hindouiste ou bouddhiste ou de me convertir au soufisme.

Et l'éveil est rarement présenté avec autant de simplicité et de manière aussi directe que dans la Vision Sans Tête, même dans le dzogchen où on nous oblige à une quantité de préliminaires (ngöndro) souvent interminables.

Je ne fais pas de publicité pour ma boutique, l'enseignement est gratuit chez moi à Paris, et tout est accessible sur internet (www.visionsanstete.com).

Mais cette voie nouvelle mérite d'être connue et partagée.

Et cette approche se développe donc, peu à peu.

Et en ce sens, je suis optimiste car la voie est là, toute claire, et ouverte.

Et c'est un bonheur de la transmettre.

 

 

jlr

 

118892567_o

 Douglas Harding

 

 

 

 

 

-