Jackson Peterson est un enseignant spirituel qui a reçu plusieurs transmissions du dzogchen et qui partage cette voie maintenant.

C'est grâce à Namkhai Norbu puis à Douglas Harding qu'il a vraiment vu sa vraie nature, appelée Rigpa dans cette école du bouddhisme tibétain.

Je donne ci-dessous le témoignage de Jackson Peterson que je traduis de l'anglais.

Après son témoignage, Jackson a partagé la video de Catherine Harding:

 

"Transmission de Rigpa dans le Dzogchen


Namkhai Norbu m'a dit en 1986 :

"Rigpa est cette conscience immuable, présente aujourd'hui, dans laquelle les pensées apparaissent et disparaissent. Que les pensées soient présentes ou non ne fait aucune différence à votre conscience dans laquelle elles apparaissent".

Une énorme intuition et un grand changement se sont produits alors qui ont libéré l'esprit de toute tentative d'essayer de gérer, de réduire ou d'éliminer toutes les pensées, comme si l'esprit avait besoin d'être libre des pensées. Cet espace clair et parfait de la connaissance de rigpa s'est soudain " reconnu " avec fraîcheur.

Comment pourrait-on pratiquer le fait d'être cela en quoi toutes les pensées apparaissent ? Il y avait un espace infini pour que toutes les pensées, perceptions et expériences puissent y apparaitre librement.

Il a été vu que ma conscience rigpa était toujours libre et pure, car rien ne l'a jamais altérée. J'ai passé avec zèle les deux jours suivants à essayer de partager ce point de vue avec tout le monde à la retraite. C'était un énorme changement dans ma façon de voir.

Une expérience encore plus profonde de rigpa s'est produite lorsque je me suis engagé dans "la vision sans tête" de Douglas Harding.

L'important, c'est qu'il ne s'agit pas de savoir si des pensées ou des états d'esprit négatifs sont ou non présents, mais plutôt de savoir ce que c'est que Cela qui est conscient que des pensées, des perceptions ou des états d'esprit sont ou non présents. C'est comme si on était devenu un écran de cinéma qui ne change jamais, peu importe les films qui y apparaissent ; sans l'écran de cinéma, les films ne peuvent apparaitre nulle part.

"Si des pensées surgissent, restez présent dans cet état ; si aucune pensée ne surgit, restez présent dans cet état ; il n'y a aucune différence dans la présence consciente de ces deux états." disait Garab Dorje"

Jackson Peterson