Je partage avec vous un texte de mon ami le philosophe Serge Durand, trouvé sur son blog hier

http://foudreevolutive.blogspot.com/2019/03/comment-se-relier-letre.html

Serge partage avec nous ici les moyens qu'il met en oeuvre pour se relier à l'être.

J'en utilise aussi certains parmis ceux-là (sauf le 6).

Serge est l'auteur avec David Dubois d'un guide remarquable sur la spiritualité

81uz2v6AXfL

jlr

 

"Comment se relier à l'Être?

C'est l'Être qui se rétrécit en une conscience centrée  sur mon ego ou qui l'élargit au-delà dans son immensité. Dans ce mouvement de l'Être ma volonté peut participer. Il y a des milliers de trucs pour participer à l'expansion de l'Être dans la conscience. Voici quelques uns que je pratique... 


1- J'aime retourner mon regard et voir qu'au dessus de mes épaules il y a une ouverture, que cette source du regard n'est pas le fait de ma personne. Et soudain ma petite personne s'élargit et se découvre le Soi de cette ouverture consciente. 


2- J'aime constater que le monde et le corps sont dans la conscience immense que Je Suis et non comme le croyait mon ego que nous sommes enfermés dans un corps temporaire perdu dans l'univers. 


3- J'aime constater que l'autre regarde cette ouverture en moi  qui l'accueille tel quel tandis que mon ego a tendance à toujours trouver l'autre trop ou pas assez. Moi-même je suis souvent comme un autre dans cette ouverture. Et je m'y sens accueilli et accepté tel quel. 


4- J'aime constater l'immensité de l'espace en passant à travers toutes les frontières mentales et en ne restreignant à aucune émotion, à aucun désir, etc. 


5- J'aime aussi laisser jaillir dans le silence les sons qui se font à l'intérieur des oreilles, un pss avec des iii... Parfois ils deviennent très intenses et sont sur fond du silence de l'Être, ce sont les sons qui lui sont peut-être le plus intimes.

6- J'aime m'ancrer dans la présence de l'Être en répétant un mantra ou une prière pour rester en sa présence. Et le mantra devient le rythme de la présence de l'Être. Je ne suis plus l'auteur de ce mantra. C'est le mouvement d'expansion de l'Être en moi. 


7- J'aime lui envoyer mes émotions non pas en pensée mais comme une énergie que j'offrirai à sa présence immense qui veille sur toute chose. Je lui envoie tout l'amour que je peux quand je suis conscient de sa présence ou dans son mouvement même d'expansion au delà de mon ego. Et de plus en plus souvent le petit moi disparaît dans la joie d'Être, car cet amour vers l'ouverture facilite une extase où le moi s'efface dans le cœur, sa transparence laisse place comme à un tunnel et au fond un petit soleil de lumière de joie qui exprime ici l'immensité de l'Être. 


Et puis 8- 9- et ainsi de suite. 


Car l'Être est immuable et il est toujours ouvert mais moi je ne suis pas toujours d'abord tourné vers lui... C'est bien dans le monde du temps que sa présence est perdue de vue... Vivre des expansions de l'Être toujours plus profondes dans la pensée, l'émotion, le désir et même le corps c'est vivre de moins en moins de temps oublieux de l'Être. Un amoureux aimé inconditionnellement n'a pas d'effort à faire pour mériter de l'amour mais rien ne l'empêche de mettre toujours davantage de sa personne dans son amour."

Serge Durand