Admirable texte d'un des plus grands maitres spirituels :

Longchenpa.

 

saman

samantabhadra samantabhadri

 

"La conscience de soi a toujours été vide et sans racines depuis l'origine. Comme l'espace, elle est totalement transparente ; elle n'a ni extérieur, ni intérieur, ni d'espace intermédiaire. Vivante, claire et intacte, son éclat est sans entrave. C'est la pureté originelle dans sa forme la plus fondamentale, la conscience nue et vide du dharmakaya.

Le Tantra du Son secret dit :

Sans souvenirs du passé, ni pensées du futur,
Votre esprit, en ce moment très présent,
Est éveillé de façon vibrante, clair comme du cristal et vif :
Reconnaissez qu'il s'agit du dharmakaya.

Comme indiqué ici, observez simplement votre conscience en cet instant présent, juste comme elle est. Elle ne peut être gâchée par les allées et venues des pensées et des souvenirs, ni corrompue par les pensées ordinaires du bien et du mal. Il y a ici quelque chose  qui est à la fois vivant et cependant sans pensées ; dépourvu de pensées, et cependant vif.

En essence, cette transparence nue est le dharmakaya ; la sagesse innée, libre d'élaborations ; la pureté originelle, non contaminée par les souillures du mental ;  l'état de liberté primordial, non lié par la fixation des expériences méditatives  ; ceci est le Bouddha, le dharmakaya toujours présent.

Ici, on est introduit à cette conscience constamment pure par cette conscience même.

Maintenant, reposez-vous simplement sans distraction dans ce qui vient d'être indiqué.

C'est l'esprit de sagesse des bouddhas Samantabhadra et Samantabhadri , la reconnaissance de la grande présence spontanée de la non-méditation.

Avec cette certitude décisive, laissez-vous envahir par le grand espace ouvert de la conscience auto-éclairante.

En dehors du simple fait de se reposer dans cette vaste étendue spacieuse, ouverte et illimitée, il n'y a pas la moindre trace de quelque chose sur quoi méditer ici, rien à quoi penser ou rien dont il faille se souvenir, et rien à quoi prêter attention.

Simplement,  se détendre et laisser son esprit à lui-même est  l'esprit de sagesse du dharmakaya, qui se repose en lui même.

Sans naissance par nature, c'est un état semblable à l'espace - le dharmakaya ;

La pureté originelle, où l'esprit n'a rien à faire.

Dans cet état, sans rien à regarder ou sans rien sur quoi méditer,

Laissez-vous aller et reposez-vous spontanément ; ne le modifiez pas et ne le gâchez pas.

Une non méditation vivante, un état de conscience nue et transparente ;

Sans effort et d'une brillante vivacité, un état de sagesse détendue et sans racines ;

Sans fixation et limpide comme du cristal, un état sans le moindre point de référence ;

Une clarté vide et spacieuse, un état grand ouvert et libre ;

Spacieux, libre et sans contrainte, un état sans fixation, les sens sans entrave ;

Détendez-vous, heureux et vaste ; demeurez  simplement dans un état de présence spontanée innée.

Reposez-vous comme l'espace, dans une grande clarté vide.

Reposez-vous comme le soleil, clair par lui-même sans fixation.

Reposez-vous comme l'océan, limpide et immobile.

Reposez-vous comme une montagne, sans changement.

Reposez-vous dans un état de clarté vide, brillant et limpide.

Reposez-vous dans un état de calme naturel, détendu, libre et à l'aise.

Reposez-vous dans un état de clarté ouvert, pur, irréel.

Reposez-vous dans l'état de la réalité elle-même, vaste et omniprésente.

Reposez-vous dans un état de présence naturelle, vide et immobile.

Reposez-vous dans un état sans racine ; ne pensez pas, ne vous concentrez pas, ne vous laissez pas distraire, ne méditez pas.

Une clarté cristalline sans concept,

Sans contrainte et irréel ;

Une relaxation totale sans effort,

Complètement clair avec rien de plus ;

Libre et facile, sans méditation,

Soyez à l'aise dans votre propre être.

Ce que l'on cherche à accomplir ici, c'est l'esprit de sagesse. Cette absorption de la non-méditation, transcendant les séances et les pauses, est une vaste présence spontanée. C'est la conscience vide, le lieu de repos de la pureté originelle dans lequel tous les phénomènes ordinaires ont pris fin.

Gagnez en confiance grâce à la libération."



Longchenpa

Maitre tibétain du 14eme siècle

Dzogchen