Peterson Jackson est un enseignant contemporain du  dzogchen.

 

 

paysage

 

"Voir, c'est expérimenter

Remarquez maintenant que vous êtes en train de voir.  En train de voir des couleurs, des formes, des ombres et des taches de lumière. Remarquez maintenant ce qui est réellement en train de "voir" ce qui est vu.  Est-ce que cette " vision " dépend d'études et de pratiques préalables ?  Est-ce que cette "vision" a une personnalité ou un moi perceptible ? Est-ce que cette "vision" a des problèmes de pensées ? Est-ce que la vision est entravée par des états émotionnels négatifs ? Est-ce que cette vision possède un karma ? Y a-t-il un effort pour voir une fois les paupières ouvertes ?  

La vision se produit tout simplement.  C'est là par défaut, sans effort.

De même, notre capacité à "expérimenter", ne nécessite aucun entrainement ou effort.  Il n'est pas nécessaire d'étudier l'"expérience" pour faire l'expérience.   Rien ne bloque l'expérience.  Vous n'avez pas besoin de pleine conscience ou de méditation pour pouvoir faire l'expérience.

Rigpa, comme Dharmakaya, est une simple "expérience".  Il n'y a pas de division dualiste entre le sujet et l'objet. L'expérience n'a ni personnalité, ni moi, ni identité.  Elle n'a aucune préférence. Elle n'a pas de karma. Elle ne dépend pas de concepts ou de pensées. Elle ne peut pas être perdue ou stabilisée.  Elle ne nécessite aucun entretien.  Elle ne peut pas être libérée.  Elle ne peut pas être emprisonnée. Elle ne peut pas être produite. C'est Rigpa qui fait "l'expérience"."


Jackson Peterson