chemin-de-forêt-automne-1560x1170

 

On me demande parfois à quoi cela sert-il de faire les exercices de Douglas Harding.

Quels sont leur finalité ?

Celui qui a réalisé la réponse à la question "Qui suis-je?",  celui qui a vu sa vraie nature n'a aucun besoin des outils de Harding (sauf si on veut partager cette connaissance parce qu'ils sont très efficaces.)

Si, en revanche, on n'a pas réalisé cette connaissance, c'est-à-dire, si on ne s'est pas éveillé à qui on est vraiment, alors ces outils sont une voie très directe pour nous ramener au centre (mais il y a d'autres voies aussi).

Les exercices de Douglas nous permettre de répondre à la question "Qui suis-je?" ou "Que suis-je?"; non pas intellectuellement, non pas par des idées ou des croyances, mais par l'expérience.

Il s'agit d'attention et de rien d'autre.

Attention à quoi?

Non pas seulement attention à notre individualité, à nos pensées, à notre respiration ou à nos sensations.

Non, il s'agit aussi d'une attention à l'espace qui accueille tous ces phénomènes, à CE qui perçoit.

Il s'agit de la réalisation de la Vacuité, du vrai Soi, qui est bien au-delà de l'individu.

Tel est le but de cette pratique, et son aboutissement.

Ici il n'y a plus de recherche, puisqu'il n'y a plus de chercheur.

Et c'est cela que j'appelle une NON-CHOSE extraordinaire.

jlr