Je reçois toutes les semaines des mails de personnes qui découvrent leur vraie nature grâce aux enseignements de Douglas Harding et  à ceux que je partage, ou qui trouvent cela interessant.
Voici les trois derniers messages que j'ai reçus dans les trois derniers jours.
Je trouve que c'est encourageant que cette voie si simple soit utile à tant de gens.
Merci de vos messages.
jlr

 

 

Bonjour Monsieur LE ROY,

J'ai eu l'occasion de visiter votre page Facebook, votre blog  et de visionner sur You Tube votre exposition de "La vision sans tête" enseignée originellement par M. Douglas HARDING :  C'est brillant , simple et l'enseignement est contemporain.

 Bien cordialement !

 

 

Bonjour José 
Je tenais à vous remercier pour vos vidéos que je regarde depuis le début de la semaine.

 Je "chemine" depuis plus de 20 ans avec des moments d'extase ,des larmes de bonheur,et aussi des prises de conscience et des présences à mon corps mais toujours empêtrée par l'égo qui se mêlait à tout cela

 -Votre vidéo sur "rouge" m'a fait comprendre toute la mentalisation  que j'avais du spirituel 

 -Le doigt pointé ,de l'espace d'accueil que" je suis" sans personne .

 Je suis depuis quelques jours assise dans cette conscience d'accueil qui ne me quitte presque pas et donc dans un bien être quasi permanent,et je n'ai plus envie d'être ailleurs .

 Vos enseignements venus de Douglas Harding sont fulgurants de simplicité et d'efficacité 

 MERCI pour cette conscience de plénitude et d'unicité que nous sommes tous.

 

 

 

Bonjour José,
Je tenais à vous remercier pour nous avoir partagé tous les enseignements de Douglas en particulier via votre site de la vision sans tête, ainsi que toutes vos vidéos tellement directes et précises.. J’ai bien évidemment lu les deux ouvrages que j’ai pu trouver de Douglas ainsi que le vôtre sur les expériences de la vision sans tête et enfin l’art de ne rien faire de Franck Terreau, et puis un jour en regardant la vidéo de Douglas à Dijon, une phrase a percuté quelque chose, 3 simples mots qui font écho quelque part et m’ont fait sourire alors que je le savais déjà.. « Douglas est coquin » d’un seul coup une évidence, on se prends pour le mental.. pourtant ça avait été lu tellement de fois, mais là.. et je vois les efforts d’une croyance, d’une pratique, qu’elle soit méditative ou simplement du quotidien à tourner l’attention alors que finalement, pensées ou actions, sentiments ou émotions, cette espèce de recherche à faire ou à être n’est qu’une idée du mental.. il semble qu’il n’y ait que cet espèce de vide, conscient et témoin de tout, y compris de tout ce que fait Pierre.. alors Pierre est râleur, sombre souvent et impatient mais il n’y a rien à améliorer ou en tout cas si quelque chose doit changer ou être différent , je ne sais vraiment pas d’où cela viendrait mais certainement pas de Piere lui même puisqu’il n’est qu’un conditionnement.. peut être d’une autre expérience conditionnée à laquelle ce grand vide sera témoin. C’est comme une évidence que le mental ou une simple idée voulait améliorer ce personnage.. je ne goûte pas l’unité même si je la comprends grâce a Douglas et à vous, mais cette première évidence est phénoménale.. infiniment merci

 

Douglas harding à Dijon (1995), la qualité video est moyenne