Un des mythes de l'éveil qui traine ici ou là, c'est que l'éveil est une grâce qui ne peut absolument pas être préparée. Il n'y aurait pas de techniques pouvant conduire à l'éveil. Ou bien vous avez de la chance d'être l'élu, ou tant pis pour vous.

Or, rien n'est plus faux.

Car si c'était vrai, il n'y aurait jamais eu d'enseignements spirituels, de maitres, de textes. On aurait tout simplement laisser cela au hasard, ou à la force de nos prières.

Dire qu'il n'y a pas de chemin vers l'éveil est une manière de s'en mettre à l'abri (ce n'est pas pour moi) ou de l'interdire à d'autres (toi, tu n'es pas un élu).

Voilà plus de 25 ans que je partage la Vision Sans Tête de Douglas Harding dans des stages ou des ateliers, et j'y ai vu des centaines de personnes découvrir leur vraie nature, leur vrai Soi.

Et il y a d'ailleurs de nombreuses autres voies, et autres textes, et autres traditions très utiles aussi pour nous éveiller (le dzogchen par exemple).

Il existe donc des méthodes pour l'éveil, et certaines sont plus efficaces que d'autres, certaines sont aussi plus rapides que d'autres.

Cela ne signifie pas cependant que tous ceux qui s'engagent sur une voie accèderont à l'éveil, parce qu'il y faut une certaine maturité. Mais ceux qui ont cette maturité et qui cheminent avec une bonne pédagogie s'éveilleront.

Et cela ne signifie pas non plus qu'il faut absolument marcher sur une voie pour s'éveiller. Il existe parfois des personnes qui le trouvent sans le chercher (même si c'est beaucoup plus rare).

Bien sûr, on peut vivre sans s'éveiller ; on vit beaucoup moins bien, mais c'est possible.

Mais celui qui désire l'éveil doit savoir que des femmes et des hommes ont su tracer des routes pour rendre le voyage plus aisé.

Et aujourd'hui encore, il en existe.

Le tout est de trouver le chemin qui nous convient.

 

jlr

 

chemin