Fabien Devaugermé anime avec moi des stages sur la Présence Naturelle où nous utilisons les outils de la méditation (Kabat-Zin entre autres mais pas que), ceux de Douglas Harding, et ceux que nous développons au fil du temps, Fabien et moi.

Suite à l'atelier de févier dernier qui a eu lieu à Paris, nous avons demandé aux participants de nous faire part de leurs expériences : ont-ils vu leur vraie nature?

Fabien a recueilli leurs réponses et en donne une excellente synthèse sur son blog

https://www.centrepleineconscience.fr/vivre/evaluation-dun-atelier-deveil-a-nature-essentielle-y-a-t-pedagogie-de-leveil

Voici le texte de Fabien :

jlr

arbree

 

"Est-il possible d’avoir un accès instantané à la perspective de l’esprit d’où se dégagent la paix profonde, la lucidité, la grande clarté, l’amour inconditionnel, cette essence dont parlent les grandes traditions contemplatives de sagesse ?

Oui, si l’on en croit les résultats de notre enquête auprès des participants de notre dernier atelier à Paris en février 2018 intitulé « Reconnaître la Présence naturelle et l’intégrer au quotidien« . Cet atelier est le fruit d’une réflexion commune entre José Le Roy et moi-même (Fabien Devaugermé) s’étalant depuis 2015 sur six ateliers précédents d’une journée ou d’une journée et demie sous différents intitulés : « Expériences de connaissance de soi« , « Méditation de pleine conscience et exploration de notre nature essentielle » pour aboutir à l’intitulé actuel.

Le but de l’atelier

Le but de cet atelier était de vivre ensemble notre nature fondamentale qui est vaste, ouverte, libre, silencieuse, vivante et consciente, au cœur de toute expérience, le mode être par excellence, la pure conscience libérée du petit sentiment de soi limité. Notre nature essentielle n’est pas le résultat d’une pratique mais elle est ce que nous sommes fondamentalement, au-delà des pensées, des émotions et des sensations, tout en les incluant pleinement. C’est une pleine conscience sans effort.

Lors de cet atelier, 91,7% des 25 répondants ont senti un changement ou un basculement dans leur perspective.

Ils ont senti ce basculement « pendant » l’atelier (95,5%) ou/et « après » (45,5%), l’effet pouvant parfois se révéler après l’atelier.

La méthode

Ce n’est pas la première fois que nous interrogeons par questionnaire le vécu de chacun lors de cet atelier d’éveil, mais cette fois-ci le taux de retour a été exceptionnel : 93%, voire 96% (un participant précise avoir répondu aussi pour sa compagne). Dans les questionnaires, les réponses viennent souvent des personnes qui ont aimé ou ont été marqué par le stage. Elle sont donc le plus souvent positives mais pas forcément représentatives de tout le monde. Ici, le taux de retour important de 96% nous donne une idée beaucoup plus exacte de l’ensemble du groupe. 100% des répondants étaient ainsi contents d’avoir participé à l’atelier, voire même « très contents » (91,6%). Il serait intéressant de tester une prochaine fois la présence d’émotions positives comme la détente, la joie et la bienveillance qui peuvent émaner naturellement de notre Présence naturelle et pas seulement des interactions dans le groupe. Les commentaires vont d’ailleurs plutôt dans ce sens.

Le stage était complètement expérientiel car ce dont nous parlons ne peut être compris que par l’expérience directe (via le type d’attention non conceptuelle que l’on appelle pleine conscience) et non uniquement par l’intellect ou l’imagination. Lors de cette petite enquête, les participants ont pu détailler ce qui les avait marqué et ce qui a facilité le basculement dans la perspective consciente éveillée.

Elle confirme l’importance de faire preuve de pédagogie à travers différentes façons de faire, laissant la place à l’expérience par soi-même, selon un enchaînement naturel bien étudié.

Elle démontre également que basculer dans notre nature éveillée n’est pas forcément lié à un état de grâce temporaire comme dans l’exemple de Jean-Jacques Rousseau ou le fruit d’une longue pratique sur plusieurs années (ou plusieurs existences) comme c’est parfois le cas des conceptions méditatives des voies progressives vers la présence éveillée.

Voici quelques témoignages sur les compréhensions et les ressentis issus de l’atelier :

« Cela fait plus d’un an que j’essaie de comprendre la non dualité par des livres qui m’ont appris intellectuellement certaines choses. Mais c’est en pointant le doigt vers moi que j’ai réalisé la disparition du petit moi au profit d’une Présence spacieuse accueillant tout. Tous les expériences proposées m’ont permis de confirmer que ce qui se manifestait en moi était bien ma pure présence. Pendant ces 2 jours j’ai vraiment pu l’intégrer, balayant les derniers doutes qui subsistaient. »

« Bien être intérieur – légèreté – calme – sérénité. »

« L’atelier m’a appris que ‘une partie de moi ne « vieillit » pas de la même façon que mon corps. »

« ça m’a permis aussi d’élargir la perspective habituelle du monde, des relations »

« se recentrer, être chez soi avec les autres »

« Depuis 2011, je faisais des petits stages d’été dans un centre tibétain . J’avais un fort désir de comprendre la Vacuité. Malheureusement, mes disponibilités et l’agenda d’enseignements ne correspondent pas toujours, je n’ai pas eu un programme suivi. J’ai essayé de compléter par des livres écrits par de grands maîtres tibétains. C’est finalement un livre de Rupert Spira qui m’a éclairé sur le sujet. Puis, j’ai continué sur Francis Lucille et Jean klein. Au bout de tout ça, j’ai eu une certaine idée de la Présence. Tout ceci, pour dire que le stage a apporté la touche finale : j’ai expérimenté des moments de Présence. »

« Une autre dimension, sacrée sans ornements ni dorures. L’approche et la découverte de la Présence, apprendre à se reconnecter à cette présence infaillible en nous, un rappel vers soi. C’était fort. Garder l’esprit ouvert sans chercher à atteindre quoi que ce soit. Un atelier vraiment constructif qui ne peut vous laisser indifférent (même si je n’ai pas ou très très peu participé oralement). »

« J’ai ressenti et éprouvé la dimension de non- dualité qui jusqu’alors était pour moi encore conceptuelle. »

« La certitude de ma présence naturelle ! »

Encore un grand Merci à tous les participants pour ce week-end partagé ensemble consacrée à notre présence naturelle !

Notre prochain atelier aura lieu en juin à Bures-sur-Yvette pour profiter du jardin en cette période estivale :

atelier 23 et 24 juin

INSCRIPTION



de Fabien Devaugermé (C) https://www.centrepleineconscience.fr/vivre/evaluation-dun-atelier-deveil-a-nature-essentielle-y-a-t-pedagogie-de-leveil