17 février 2018

comme un océan translucide et immuable

Longchenpa, maitre dzogchen du 14 eme siècle, décrit ici l'expérience même de la vraie nature de l'esprit. C'est en retournant son regard en lui-même ("je jetais un regard ardent sur cette pure conscience en moi-même") que Longchenpa s'éveille à sa vraie nature. Ni être, ni non être, ni présence, ni absence ("il n'y avait rien qui ressemblât à une présence ou à une non-présence"), la pure conscience est comparable à un ciel ouvert où les apparences surgissent. Retourner son regard, inverser la flèche de l'attention vers Rigpa (la... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 18:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,